L’avion de la compagnie française reliant N’Djamena à Paris a connu une fausse alerte le 3 juin 2021. Le mystère est total jusqu’aujourd’hui car aucune explication n’a été donnée ni par le Tchad ni par la France. Pourtant une piste se dessine. Le coupable, probablement le cercle de Kaka.

Cette bande de semi-analphabètes qui s’est hissée à la tête du Tchad en faveur de la disparition de Deby est pressée d’assoir son pouvoir. Se sentant militairement inamovible, le Marechalon et sa petite équipe ont voulu s’accaparer la direction du MPS pour se positionner politiquement. Afin d’y arriver, légitimement cette fois-ci, ils ont sommé le secrétaire général du MPS à convoquer dans les meilleurs délai un congrès extraordinaire. Ils se sont bien trompés de cible car ce dernier est connu pour être un vrai dur à cuir. Le feu Deby avait appris à ses dépens voulant le dompter en le faisant passer par la case prison mais a fini de se résigner et l’a hissé au sommet du parti.

L’eau a coulé sous le pont depuis lors, et le trio Kaka, Kerimo et Idriss Youssouf a décidé d’éjecter Mahamat Zène Bada durant ce congrès et surtout de nommer un nouveau président, probablement Kerimo, le fils de son père. Le SG du MPS a fait fi de cette demande et quitta N’djaména pour Paris par le vol AF865. Étant averti ce voyage lorsque l’avion se trouvait déjà à 10.000 pieds du sol tchadien, les bambins se sont agités et ont ourdi un plan à la hâte pour que l’appareil fasse demi-tour et atterrisse à N’Djamena. Ainsi ils pourraient fouiller et dénicher Zène Bada de l’avion. Malheureusement pour eux, le commandant de bord a opté pour Paris car si bombe il y a, c’est en France qu’on saura la désamorcer, les Tchadiens étant plutôt connus pour la faire exploser.

L’alerte à la bombe était donc l’œuvre du cercle des rejetons de Deby qui s’est trouvé du jour au lendemain à la tête du pays. Mahamat zen Bada restera pour longtemps un caillou dans les bottes de Kaka.

Mahamat Ahmat

N’djaména – Tchad

Tchadanthropus-tribune

1549 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire