De sources concordantes, des nominations récemment faites au niveau de l’administration créent énormément de problèmes à Wour dans le Tibesti. Selon nos informations, la population n’est pas contente de la nomination d’un maire qui ne répond pas à leurs problèmes dans le quotidien. Une source sur place affirme qu’une correspondance aurait été envoyée à destination du ministre de l’Administration du territoire toujours sans réponse. Un des représentants de la population menace de saisir par ses propres moyens Idriss Déby en personne pour expliquer les problèmes de cette contrée et faire la demande de faire nommer quelqu’un d’autre qui ne leur ai pas imposé.

Plus bas, deux communautés sœurs par les terres et le sang ont été poussées par les politiques à se retrouver au pied de guerre. Les communautés Anakazas et Naormas ont été amenées à se disputer un lopin de terre, cette parcelle dont les attributs ont été réglés depuis des lustres. Dernièrement le sultan du grand Kanem s’est immiscé dans le problème pour un règlement du litige jusqu’à réunir les deux chefs de cantons qui ont accepté l’accord, mais l’administration et les politiques continuent à entretenir des tensions entre les deux communautés, les emmenant inéluctablement vers l’affrontement. Aujourd’hui, les deux entités sont sur le qui-vive, et seul Idriss Déby, sans filtre, pourrait faire entendre raison, car les populations de ces contrées n’ont plus confiance envers ceux qui leur parlent au nom du gouvernement.

Une fiche partielle est entre les mains d’Idriss Déby qui connait très bien le contour de ce litige. La raison doit prévaloir sur la passion. Attention à l’affrontement inter communautaire. Il n’y a rien de plus dramatique que cela se produise. Ceux qui sont tapis à N’Djamena dans des bureaux lustrés doivent arrêter de souffler sur les braises, car tous les Tchadiens voient clairement la haine portée envers ces communautés, et les voir s’entretuer ne fera qu’aggraver la cohésion sociale.

Correspondance particulière depuis Faya-Largeau

Pour Tchadanthropus-tribune

414 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article