De sources dignes de foi, nos sources affirment que le régime d’Idriss Déby avait laissé entendre que pendant le déplacement de deux membres de gouvernement pour une réconciliation dans le Borkou, qu’il y aurait un versement de dia à certaines familles qui auraient perdu leurs proches pendant les évènements de Miski.

L’information que nous prenons au conditionnel étonne tant sur le fond que sur la forme, car lors du déplacement d’Idriss Déby à Miski, le cas de la dia avait fini par des empoignades verbales entre un membre du comité d’autodéfense et Mahamat Kaka le fils d’Idriss Déby et commandant de la DGSSIE (la garde présidentielle).

Le régime de Déby est fort en propagande, et est capable de faire une fausse information pour diviser les fils de la région, surtout sachant que le comité d’autodéfense aurait promis se concerter pour étudier les conclusions de la visite d’Idriss Déby à Miski.

L’heure est à la vigilance.

Tchadanthropus-tribune

746 Vues

  • Eux au moins ils se laissent pas faire et obtiennent satisfaction peut importe le prix à payer. Je salue leurs courages même si certains politiques de la régions ternissent leurs images. Soyer moins violent envers vos compatriotes vous serez la fierté du Tchad.

    Commentaire par Mamadou le 18 mars 2020 à 12 h 24 min