La ville de Bardaï vit à la fièvre de la contestation. Suivant le communiqué du comité d’autodéfense des insurgés de Miski, une partie de la population avait incendié des pneus et des ordures pour montrer leurs mécontentements envers les autorités du régime D’Idriss Déby. Des manifestations assez véhémentes se sont produites contre l’arrivée de la délégation venue installer le nouveau gouverneur, M. Moussa Ali Djorkodei, anciennement préfet du département du Tibesti Est.

Face à ce soulèvement, le régime du MPS a procédé à la coupure du réseau téléphonique Togo & Airtel afin que la population ne puisse communiquer entre elles par Wattsup et utiliser les réseaux sociaux.

Malgré toutes ces hostilités contre le régime, le ministre de la Sécurité a pu organiser l’installation du nouveau gouverneur à 17 heures locales dans la résidence du gouverneur au lieu de la place publique. Dans la foulée un petit avion du type Cessna avait quitté la ville de Bardaï, et beaucoup de rumeurs laissent entendre que le ministre de la Sécurité aurait embarqué là-dedans.

Toutefois, quoi qu’il en advienne les efforts du ministre de la Sécurité pour asseoir l’autorité de l’État seront sapés par une population assez mécontente du régime Déby. Il faut trouver la solution par le canal du dialogue et des propositions claires et concrètes.

Natif de la région, selon nos informations le ministre de la Sécurité d’Idriss Déby se magne à trouver une solution face à toutes ces hostilités, mais un groupe des insurgés Toubous demeurent radicaux à toute proposition et pose des exigences très claires quant à l’exploitation minière.

En parallèle à N’Djamena, plusieurs cadres de la région et certains habitants de la région s’organisent afin de trouver une solution à cet enlisement.

Mais aujourd’hui, ce qu’il faut retenir est l’opposition catégorique des jeunes de Bardaï à l’installation du nouveau gouverneur du Tibesti. La suite se saura…

Tchadanthropus-tribune

293 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article