De sources bien introduites, samedi soir à Bardaï, la jeunesse du Tibesti avait manifestée pour exprimer sa colère. Des pneus ont été brulés à travers la ville et une casse a eu lieu avec les gendarmes et forces de l’ordre qui étaient intervenus. La jeunesse reproche au régime des promesses non tenues et le sous-développement de la région. Ils ne croient plus aux représentants de Déby et du MPS qui s’enrichit sur son dos. Depuis une semaine, le ministre des mines Youssouf Abassala natif de la région est sur place en éclaireur, envoyé par le président tchadien pour déminer la colère de la population locale qui ne souhaite pas une visite de Déby sur place. Mais les jeunes dans leur ensemble objectent un refus d’une visite qui ne leur apporte rien. Dans leurs échanges avec les représentants de Déby, ils posent la condition de dire eux-mêmes leurs doléances au président tchadien sans aucun intermédiaire, mais l’équipe du ministre Youssouf Abassala ne veut pas d’un entretien direct entre les jeunes et Déby. Abassala redoute que l’échange dérape face à la colère de la population locale. Autre chose, selon la même source, le pouvoir tchadien veut exploiter l’or du Tibesti en ramenant une entreprise chinoise pour la prospection. Chose que la population redoute, car dit-elle cela sera à l’image de l’exploitation du pétrole qui n’a servi qu’à enrichir le clan au pouvoir et ses proches. L’affrontement a fait plusieurs blessés de part et d’autre, entre les forces de l’ordre et la population. La tension est toujours vive sur place… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

  

2653 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article