Depuis 72 heures, l’aviation militaire d’Idriss Déby pilonne sans distinction tout mouvement de véhicules dans le Tibesti sous l’œil complaisant de ses partenaires et des forces Barkhane qui observent avec attention la situation militaire. Le régime Déby semble avoir un problème particulier avec le Tibesti, une zone qui n’a jamais voulu se soumettre à son autorité.

 

D’après nos sources, les bombes larguées par les Sukhoï ont touché un convoi civil qui célébrait un mariage. Les 3 véhicules qui se suivaient auraient été confondus avec des orpailleurs dans la zone – Bilan 6 morts et 16 blessés. L’information publiée au conditionnel par Tchadanthropus-tribune semble être confirmée par des correspondants depuis la ville de Bardaï à l’extrême nord du Tchad. Un câble des ambassades occidentales confirmait la nature de ses bombardements et les bilans cités ci-haut. Interrogé par la rédaction, un proche du ministre de la Sécurité confirme le bombardement, mais ne confirme pas le bilan cité ci-haut.

 

Les localités de Miski, Kouri Bougoudi et Yébibou sont dans un déluge de feu qui ne s’explique pas, surtout que ces zones sont assez loin des zones rebelles. Pourquoi bombarder des civils alors que ceux-ci ne sont pas armés ? Un acte incompréhensible que même les officiers de l’armée ne se l’expliquent pas. Mais de source proche du palais rose, il paraît que les zones aurifères devraient être léguées à des entreprises étrangères, et qu’il faudrait les sécuriser rapidement. Un contrat signé depuis peu de temps explique ces faits. Cesdites entreprises exigeraient rapidement la sécurisation de la zone avant de s’y installer. Cela n’enchante guère les ressortissants du Tibesti qui avaient déjà fuité cette information. Au sein même du MPS, ces bombardements divisent et frustrent beaucoup les ressortissants du Tibesti.

 

Ceux qui se sont alliés à Idriss Déby croyant un devenir pour le Tchad doivent se rendre à l’évidence. Notre pays est géré en coupe réglée depuis longtemps. Déby ne s’intéresse aux autres que quand ses intérêts sont en jeu. Ils les utilisent pour mieux les humilier. L’ex-président Goukouni Weddeye en tire les conséquences.

 

Selon nos correspondants, au Tibesti, malgré les difficultés de la région et les moyens très rudimentaires, les Toubous s’organisent. Ils savent mieux que quiconque que l’hostilité du régime Déby ira crescendo. Déby utilisera tous ses moyens pour les anéantir tant qu’ils ne lui abdiqueront pas. À eux de savoir utiliser l’avantage de leur région pour lui tenir tête avant que ladite force du G5 ne vienne faire tampon pour Idriss Déby et son régime pourri de partout.

Tchadanthropus-tribune

2937 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article