Depuis les communiqués du CCMSR évoquant “ la libération “ de la partie Kouri Bougoudi, l’armée de Déby semble s’organiser pour faire face.

Les hélicoptères de combat MI 17 et les avions de reconnaissance survolent sans cesse les zones indiquées. Les garnisons du nord seraient en alerte maximum et tout semble s’embraser d’un moment à un autre.

De son côté, le CCSMR s’organise craignant une contre-offensive de l’armée de Déby, aidée dans son organisation par les forces Barkhane dont le QG est à N’Djamena.

Dans cette atmosphère ambiguë, le communiqué pressant du président “ spirituel “ de l’UFDD fondamental Abdelwahid Aboud Mackaye met un coup de fouet au sein des hommes et femmes qui sont au sein de l’opposition en exil.

Une source à N’Djamena qui requiert l’anonymat affirme que l’état-major de l’armée concentre son regard vers l’extrême nord et le nord-ouest où une insurrection armée se prépare.

Maintenant et sachant qu’une offensive directe sur N’Djamena semble être difficile à l’heure actuelle, les Tchadiens observeront avec une curiosité particulière comment toutes ces situations vont progresser… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2069 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article