Tout le monde était surpris de voir l’armée de Déby bombarder dernièrement des positions civiles qui avaient fait plusieurs blessés. En effet, selon des sources parallèles recueillies auprès de certains officiers de l’armée à N’Djamena, ce bombardement visait singulièrement un officier qui était dans la sécurité rapprochée du général Mahamat Nouri lors de l’opposition militaire au Darfour. Il s’agit du colonel Dadi Kokei. Cet officier aurait refusé de rallier le régime de N’Djamena en 2010, et il serait monté au nord dans les zones de l’orpaillage. Connu pour sa capacité d’organisation et sa témérité, le régime Déby avait visé exactement sa position pour le liquider. Il serait blessé avec plusieurs de ses proches dont un certain Hassan Kellemay.

 Le colonel Dadi Chidi Kokei soigné dans un hôpital libyen

Depuis lors, les bombardements intensifs continuent dans la zone de Kouri Bougoudi pour disperser les orpailleurs diton. Notons que ces bombardements se passent loin des positions occupées par les rebelles de l’UFDD et du CCMSR. L’opposition politico-militaire affirme de son côté qu’elle dispose du matériel capable d’abattre tout type d’avions qui pourraient survoler leurs positions.

 

Tchadanthropus-tribune

1497 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article