Selon certaines sources et une correspondance envoyée à la rédaction, il est affirmé que l’ex-ministre de la Défense Abba Ali Salah a fui vers le Tibesti sa région communautaire, parce qu’il aurait trahi son camp en informant les hommes du FACT sur la position GPS de Mr Déby, et que c’est cela qui avait permis la mort de l’ex-président.

Le 18 avril 2021, plus de 70 généraux de l’armée tchadienne étaient réunis sous le commandement d’Idriss Deby Itno à Mao dans le Kanem. 10 généraux de corps d’armée choisis pour des opérations, dont Mahamat Abali Salah. Déby aurait choisi parmi les chefs de combats le général Mahamat Abali Salah, à l’exemple de l’opération Bohoma dans le Lac-Tchad, mais une mésentente aurait surgi entre Abba Ali Salah et Taher Erda. Ce dernier fait observer que des prisonniers de FACT arrêtés le 17 avril 2021 auraient balancé que Abba Ali Salah serait de mèche avec eux et le colonel Allatchi Koukoulé. Cette accusation qui n’était pas fondée a permis que Déby instruise Abba Ali Salah de rentrer attendre à N’Djamena.

Depuis lors, sentant une coalition de meutes s’en prendre à lui et face à la rumeur montante, Abba Ali Salah s’est allé trouver refuge auprès des siens à Wour dans le Tibesti.

Après investigations et recoupements, l’information est complètement fausse. Mr Abba Ali Salah n’a rien à voir avec cette officine de campagne orchestrée par des généraux détracteurs qui ont voulu sciemment l’enfoncer.

En vérité deux généraux au sein du conseil militaire de transition qui sont les causses de cette accusation grave, car ces mêmes généraux avaient des problèmes sérieux avec Abba Ali Salah lorsque celui-ci était au ministère de la Défense. Une source parallèle accuse clairement les généraux Taher Erda et Mahamat Ismaïl Chaïbo d’être les instigateurs de cette cabale.

Aux dernières nouvelles, les autorités au sein du CMT conseillent à Abba Ali Salah de revenir à N’Djamena, et de ne pas prendre en considération les rumeurs dorénavant traitées, et les sources indexées.

Voilà d’après nos sources, comment au sein d’un même système, certains se mangent entre eux pour des considérations mesquines.

Tchadanthropus-tribune

2179 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire