Le gouverneur de la province du Tibesti, Mahamat Tochi Chidi, dément catégoriquement un conflit armé et évoque une attaque de « bandits » contre un groupe de démineurs

Le gouverneur de la province du Tibesti et contrôleur général de police, Mahamat Tochi Chidi, a vivement réfuté, lors d’un entretien accordé à Alwihda Info, le récit faisant état d’affrontements armés entre l’armée tchadienne et les rebelles du CCMSR (Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République) dans sa juridiction administrative.

Selon le gouverneur, il s’agit en réalité d’un guet-apens tendu à un groupe de démineurs par des bandits armés venant de Libye. Ces individus ont ensuite pris la fuite avec 12 démineurs faits prisonniers.

« Les bandits armés se sont installés dans le sud de la Libye et mènent des activités criminelles sur le territoire tchadien avant de retourner en Libye. La situation est parfaitement maîtrisée et le calme règne actuellement. Après avoir enlevé 12 démineurs, les bandits armés ont abandonné 14 de leurs membres ainsi que 5 véhicules sur les lieux. Nous les avons récupérés », a-t-il précisé.

Bien que certaines sources rapportent une attaque contre des démineurs perpétrée par les éléments du CCMSR, il n’est pas question d’une attaque contre une garnison militaire dans la province du Tibesti.

Des informations non confirmées ont également circulé concernant une possible visite imminente du président de transition Mahamat Idriss Déby dans la province du Tibesti. Cependant, ces informations n’ont pas encore été corroborées par les autorités provinciales. « Nous n’avons pas encore reçu de confirmation officielle concernant l’arrivée du Président de la République, Mahamat Idriss Déby, dans notre juridiction administrative », a précisé le gouverneur Mahamat Tochi Chidi.

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwhida Info

1197 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire