Dans une de nos rubriques, la rédaction affirmait que le pouvoir MPS avait envoyé un corps expéditionnaire à l’extrême nord du pays. L’objectif principal de cette force lourdement armée était d’occuper et de sécuriser les zones identifiées pour extraire l’or.

Arriver à Faya-Largeau la capitale du nord, l’hostilité de la population du Tibesti et la mise en garde du comité d’auto-Défense était clair. ‘Personne ne doit venir dans ces régions extraire de l’or ‘.

Dans le sillage des militaires envoyés pour la circonstance se trouvent l’ogre Bedey et son SOGECT-TCHAD accroché à une société israélienne avec laquelle plusieurs contrats sont signés.

Selon nos informations, un deuxième avertissement aurait été envoyé aux corps expéditionnaires par le Comité d’auto-défense qui refuse toute tentative d’exploitation de l’or au Tibesti.

L’armée arrivée dans la zone n’arrive pas à convoyer les techniciens sur place afin que ces derniers commencent leurs travaux.

Les Israéliens commencent aussi pour s’impatienter, car ils ne pensaient pas se retrouver au cœur des revendications pareilles. La situation est complètement bloquée, et rien ne garantit une évolution de la situation au moment où en Libye la géopolitique est entrain de changer, et surtout que plusieurs forces militaires rebelles tchadiennes jadis établies en Libye risqueraient de revenir vers le Tchad, et de faire du nord du pays leurs quartiers généraux.

Tchadanthropus-tribune

828 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article