Le commissaire de police Issa Abdelrahim Abdelfagara signe une note de service demandant à la population de se présenter physiquement pour la demande des passeports.

Normalement il y a une procédure mise en place par la direction des titres sécurisés et l’immigration afin d’éditer et attribution de passeports. À la lecture de cette note de service, on a l’impression que ledit commissaire contourne les voies officielles. Est-ce que tout le monde doit venir directement au bureau de ce commissaire pour avoir son passeport ou bien il y a autre chose en vue ?

Aujourd’hui, le citoyen à la possibilité de faire sa demande de titre à partir de chaque centre dans les provinces. Avec cette note il est impossible que tout le monde se présente dans son bureau pour avoir un passeport. Pourtant ce sont des policiers affectés dans les centres d’accueil des populations qui font la demande des titres.

Selon nos informations, toutes les vérifications des documents et la validation des titres sont effectuées par voie électronique, et comme ce commissaire n’a pas les compétences nécessaires, il veut appliquer l’ancien système pour arnaquer les citoyens.

On a l’impression que dans ce pays, chacun veut absolument prendre sa part, même si cela doit se faire sur le dos du peuple.

Tchadanthropus-tribune

732 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article