« Fin de la kermesse du désordre, tolérance zéro … », Idriss Déby cherche-t-il réellement à satisfaire les Tchadiens dont dit-il qu’il est le garant, ou fait-il seulement des annonces ça et là pour faire semblant. En tout cas l’observation faite sur ses sorties tancées sur les voleurs de la République, n’arrivent plus à convaincre. Est-il impuissant face à des voleurs qu’il a lui-même érigés à force d’impunité? Ou fait-il comme tous ces dictateurs qui endorment leur peuple face aux abus criants et dont les métastases commencent par dépasser les orteils, et sans vous méprendre la noyade vous arrive jusqu’à la hanche. Depuis quelque temps, Idriss Deby semble faire comprendre que les choses doivent changer. Qu’aucun briguant républicain ne doit sortir des filets de la justice, mais en somme personne n’est inquiété, et même si on vous prend la main dans le sac, vous faite quelques jours de prison, et hop on vous relâche sous décret de clémence en vous laissant la totalité des objets volés, sans pour autant que cela ne soit reversé à l’état, aux Tchadiens auxquels ces biens reviennent.


Pendant la fête de Tabaski, l’effet d’annonce avait surpris beaucoup de Tchadiens, certains sans croire veulent espérer, mais niet. À la fameuse fête du MPS que nous avons longtemps décrié les dépenses insensées, toujours les mêmes annonces et l’appel à la conscience. Mais ceux envers lesquels le message est adressé ne sont pas dupes, car les Tchadiens le savent que personne des vrais voleurs, des gros et gras voleurs de la République ne sera appréhendé. L’on décide dès fois avec l’affliction déni de justice à accusé par jalousie, ou par mépris à toiser un cadre compétent pour en faire l’exemple et le jeter en prison pour faire semblant, ressembler aux autres et faire dire que le Tchad est un état de droit. Pourtant, l’affliction honteuse désigne depuis des lustres le Tchad comme un des pelotons top 10 en matière de corruption et de détournements d’argent public. Les pilleurs de l’État, les escrocs, les magouilleurs en tout genre ont compris depuis belle lurette que Déby ne peut rien faire contre la corruption, les détournements des biens publics, la concussion, les trafics d’influence, les magouilles en tout genre … Ils se disent que tant que Déby ne commence par les proches de sa famille, on est tranquille. Or, actuellement au Tchad, Déby n’a ni la volonté ni le courage pour demander des comptes à ses proches. Alors, il peut causer pour endormir le peuple, mais, les dignitaires du système MPS s’en moquent éperdument et pendant ce temps, le peuple peut mourir de faim et de maladie.

 




 

La Rédaction de Tchadanthropus-tribune.


 

 


175 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article