Arrivé dans la matinée de mardi 06 juin 2923 à Koumra, le Chef de l’Etat, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a échangé avec les Forces vives de la province du Mandoul. Échanges qui ont porté sur les préoccupations d’ordre sécuritaire et socio-économiques de la province mais aussi les ambitions que nourrit le Chef de l’Etat pour le Mandoul, dans le Tchad refondé.

 

Pour le Gouverneur du Mandoul, Dr Adoum Forteye Amadou à qui les forces vives ont confié leurs préoccupations, le Mandoul, à bien des égards, est le Tchad en miniature. C’est le havre du vivre ensemble qu’un malheureux incident survenu le 25 mai dernier à Bara 2 a failli effriter n’eut été la prompte intervention des forces de défense et de sécurité pour arrêter les présumés coupables. Le Gouverneur à égrené ensuite un long chapelet de doléances qui se résume en un plaidoyer pour la dotation du Mandoul en infrastructures socioéconomiques de base et le renforcement de la sécurité pour lui permettre de développer tout son potentiel.

 

Le Chef de l’État, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO qui a attentivement suivi l’exposé du Gouverneur, a tout d’abord exprimé sa gratitude envers les habitants du Mandoul pour l’accueil chaleureux, qui témoigne de l’attachement du peuple tchadien à l’unité et à la solidarité nationale.

 

Très touché par le malheureux conflit meurtrier de Bara 2 dont le Gouverneur a fait échos, le Chef de l’Etat a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence en mémoire des victimes. Il a indiqué que « La tragédie qui est passée, il y’a quelques jours, dans cette belle province est un drame de trop. C’est pourquoi, la justice est interpellée à agir promptement pour que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Tout en me réjouissant de l’arrestation de ces marchands de la mort, j’instruis le gouvernement à ce que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur. Nul criminel ne doit échapper à la justice pour quelque motif que ce soit. » a relevé le Président de la République.

 

En ce qui concerne les préoccupations sécuritaires, le Chef de l’État a réaffirmé son engagement indéfectible à assurer la sécurité de tous les citoyens tchadiens. Il a salué le courage des forces de défense et de sécurité tout en promettant de renforcer les mesures de sécurité dans la province du Mandoul, à travers une augmentation des effectifs et une amélioration des équipements des forces de l’ordre.

 

S’agissant des préoccupations socio-économiques de la province, le Président de Transition a souligné l’importance du développement inclusif et durable pour améliorer les conditions de vie de la population du Mandoul. Il a mis en avant la nécessité d’investir dans les secteurs clés tels que l’agriculture, l’éducation, la santé et les infrastructures. Aussi, a-t-il annoncé la relance de tous les chantiers à l’arrêt notamment le chantier de construction de l’Hôpital Provincial de Koumra ; de l’Hôpital de District à BEKOUROU ; de vingt écoles primaires dans les diverses localités de la province et du stade omnisport à KOUMRA.

 

A cela s’ajoutent d’autres projets en cours d’approbation soit pour désenclaver la province, soit pour augmenter sa capacité de production. La jeunesse et la femme sont particulièrement au centre de ces différents projets annoncés par le Chef de l’Etat.

 

Le Président de la République a aussi annoncé la construction d’un mausolée digne de ce nom pour honorer la mémoire de feu Ngarta Tombalbaye, fils du Mandoul, Premier Président du Tchad indépendant

 

Le Chef de l’Etat a conclu la rencontre en exprimant sa confiance dans le potentiel du Mandoul et de l’ensemble du pays. Il a rappelé que le développement du Tchad est une responsabilité partagée et qu’en travaillant ensemble, gouvernement et forces vives pourraient surmonter les défis et bâtir un avenir meilleur pour tous( source Présidence)

 

Le Tchadanthropus-tribune

1581 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire