Arrivé dans la journée à Amdjarass, le Président de Transition, Président de la République, Chef de l’État Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO a rencontré cet après-midi les forces vives de la province de l’Ennedi-Est.

Les échanges du Chef de l’Etat avec les représentants des différentes sensibilités ont porté sur la situation politique nationale et le développement de la province. Des échanges fraternels et conviviaux autour des valeurs de cohésion, d’unité et de solidarité.

La situation politique avec en toile de fond tout le travail mené dans le cadre du retour à l’ordre constitutionnel a été abordée longuement. Les avancées sont à consolider dira le Chef de l’Etat qui a fait le point sur le processus découlant du Dialogue National Inclusif et Souverain, relevant une expérience unique en la matière.

Comme enjeux actuels, le Chef de l’Etat a parlé du retrait effectif des cartes, la campagne électorale et la participation effective au vote.

Par cette approche pédagogique, le Président de Transition a expliqué comment il est en train de donner toutes les chances au Tchad pour sortir grandi de cette transition. L’ultime objectif est le retour à l’ordre constitutionnel soutenu par un travail de réforme globale visant à rendre les institutions de la République plus fortes et plus efficientes comme recommandées par le Dialogue National Inclusif et Souverain , le tout dans une paix consolidée.

 

La paix et la stabilité, à entendre le Président de la République, sont aujourd’hui plus qu’une manne. « C’est un don de Dieu et les Tchadiens doivent la préserver jalousement plus que n’importe quel autre peuple ». La politique de la main tendue sera poursuivie par le Gouvernement car ajoute-t-il, le pardon et le dialogue sont deux valeurs cardinales pour transcender tous nos problèmes.

 

Voulant partager le vécu de ses concitoyens et leurs réalités, le Président de Transition, édifié sur les attentes de la population présentées par le Gouverneur, assure que le Gouvernement sera instruit à l’effet d’accorder une attention particulière pour répondre aux différentes doléances, en commençant évidemment par les plus urgentes.

 

Au rang des priorités, figure la santé. L’hôpital provincial d’Amdjarass et l’hôpital de district de Bahai déjà inaugurés, ajoutés à la construction des structures sanitaires appropriées dans les villes de Keoura, Mourdi Djona et Nohi, viendront renforcer le système de santé pour le rendre davantage performant, résilient et en mesure de répondre aux sollicitations de la population.

Autre secteur qui bénéficie des investissements et des moyens considérables, c’est celui de l’eau. Les villes de Bao, Nouhi, Bahai, Itou et Mourdi Djouna vont bénéficier des chateaux d’eau allant de 200 à 300m3 équipés de réseaux de distribution et des bornes fontaines

En matière des infrastructures routières devant désenclaver la province de l’Ennedi Est, tout en énumérant les nombreux projets actuellement en cours d’exécution, le PT a annoncé le redémarrage de plusieurs chantiers en arrêt auxquels s’ajoutent des nouveaux.

Quant aux infrastructures sociales de base, la plupart des projets des centres de santé, écoles et  édifices administratifs mis en arrêts à cause des difficultés économiques, vont reprendre progressivement sur le budget 2023 et 2024.

Démarrage ou redemarrage des chantiers oui, mais le développement n’est pas que physique, il est aussi structurel et comportemental. C’est pourquoi le Chef de l’Etat appelle à cimenter la fraternité, à bannir, la haine, la jalousie et la discorde, « bannissez tout ce qui est de nature à nous diviser et fragiliser pour mettre en avant le développement harmonieux, intégral et durable de cette province et partant du Tchad » a recommandé le Président de Transition. ( La Présidence)

Le Tchadanthropus-tribune

855 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire