Le président de la transition au Tchad, Mahamat Idriss Deby, a appelé mardi, le Sénégal à l’appuyer pour les prochaines étapes de la transition.

En visite d’amitié et de travail au Tchad depuis lundi soir, le Président du Sénégal Macky Sall, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine a eu un tête-à-tête, mardi, avec Mahamat Idriss Déby.

Selon un communiqué de la présidence tchadienne, le Général Mahamat Idriss Deby a saisi l’occasion pour demander l’appui du Sénégal pour aller au bout de la transition.

Dans son discours prononcé lors de l’audience accordée au président de la République du Sénégal, le chef de la junte tchadienne a sollicité l’appui du « Président Sénégalais, pour la poursuite de l’accompagnement politique de l’Union africaine au processus de transition, mais également son soutien personnel pour être le catalyseur dans la mobilisation des ressources requises afin de parachever les étapes restantes de la transition, en vue de déboucher sur un dénouement heureux, attendu, voulu et espéré de tous ».

Le président de transition du Tchad a souligné que son pays se trouve « dans un tournant historique qui appelle à la solidarité des pays frères au rang desquels, la République sœur du Sénégal ».

Le Général Mahamat Idriss Deby a relevé que le Tchad sait compter sur le soutien du pays de la Téranga, « qui a toujours su concourir à son développement, notamment par la formation de qualité dispensée au profit d’un grand nombre des cadres tchadiens, dans les diverses disciplines universitaires et dont certains occupent, aujourd’hui, d’éminents postes, ici-même, dans ce haut lieu de la République ».

Prenant la parole à son tour, le président sénégalais Macky Sall a félicité le Général Mahamat Idriss Déby pour le « développement positif » de l’accord de paix de Doha signé entre les mouvements rebelles tchadiens et le gouvernement de transition du Tchad.

Macky Sall a, en outre, encouragé le chef de l’État tchadien à poursuivre dans cette dynamique parce que « c’est le meilleur choix, le choix pour la paix et le développement ».

Le président en exercice de l’Union africaine, Macky Sall a appelé l’ensemble de groupes rebelles tchadiens qui n’ont pas encore signé l’accord de paix de Doha à rejoindre le dialogue national inclusif afin que les conclusions de cette rencontre prévue le 20 août soient « les meilleures pour le Tchad, les meilleures pour l’Afrique et nous donner le maximum de chance de parvenir à une paix inclusive, globale et durable ».

L’Union africaine (UA) a annoncé, dimanche dans un communiqué, l’envoi d’une délégation au Tchad ayant pour mission d’évaluer la situation de la transition. Cette délégation conduite par Macky Sall rencontrera, à cet effet, tous les acteurs politiques, opposition et majorité, ainsi que les représentants de la société civile.

AA / Yaoundé / Peter Kum

1473 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire