Dans le but d’aider le pays frère, la Lybie, à restaurer une paix définitive dans son territoire, le général Mahamat Idriss Deby Itno a pris part ce 17 février à Adis Abeba en Ethiopie à la réunion du Comité AD hoc de haut niveau sur la situation sécuritaire de la Lybie. Comité piloté par le Chef de l’État Congolais, Dénis Sassou Nguessou.

 

Au cours de cette rencontre qui s’est tenue peu avant l’ouverture de la 36eme grande sommets des Chefs d’État et de gouvernement de l’union Africaine en présence du Secrétaire général de L’ONU Antonio Guterres, Mahamat Idriss Deby Itno a laissé entendre que la solution à la crise Libyenne ne viendra que des libyens eux-mêmes; et d’un encouragements de la communauté internationale pour que les concernés regardent dans la même direction;, afin d’adopter un langage de paix de la réconciliation nationale, et de la cohésion sociale mais aussi de l’unité dans la diversité.

 

La déstabilisation du pays de Mouammar Kadhafi a négativement impacté tous les pays situés au Sud de la Libye, devait également préciser le Chef de l’État Mahamat Idriss Deby Itno. Le Tchad particulièrement a payé un lourd tribut avec la perte du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno en avril 2021.

Aucune solution selon le Chef de l’État ne peut être pérenne sans que ne cesse les influences extérieures et les luttes de positionnement des puissances étrangères.

 

Le général Mahamat Idriss Deby Itno se dit disposer à appuyer toutes les propositions pouvant aboutir à une paix définitive sur la terre libyenne et permettre à cette nation de tourner la page sombre de son histoire, car, cette crise qui n’a que trop duré, touche même la zone sahélienne et précisément le Tchad avec d’énormes conséquences, a conclut le Chef de l’État.

 

Mbaïlassem Emmanuel 

Le Tchadanthropus-tribune

2013 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire