Le diplomate sénégalais et ancien ministre Ibrahima FALL, ne posera pas ses valises à N’Djamena en tant que Haut-Représentant de l’union africaine au Tchad, dans le cadre de l’assistance de l’union africaine à la transition militaire tchadienne. Après le refus catégorique du gouvernement tchadien de transition d’officialiser la nomination du sénégalais Ibrahima FALL, c’est désormais le diplomate congolais Basile Ikouébé qui a été désigné pour remplacer l’ancien ministre Ibrahima FALL.

Ce dernier selon des sources autorisées exclusives parvenues à Confidentiel Afrique fait l’objet de complainte non justifiée du gouvernement tchadien, attisée par le ministre des Affaires Étrangères du Tchad Cherif Zène Mahamat aux yeux de l’union africaine. Le ministre tchadien des Affaires Étrangères, devenu en si peu de temps le chouchou du palais de N’Djamena est présenté comme la bête noire de l’ancien ministre sénégalais Ibrahima FALL.

Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, il a manœuvré à fond et murmuré dans l’oreille du Président Mahamat DEBY Alias KAKA pour rejeter catégoriquement la désignation d’Ibrahima FALL aux fonctions de Haut-Représentant de l’Union africaine au Tchad. Le congolais Ikouébé Basile prendra fonction le 25 juillet prochain avec résidence à N’Djamena et cumulera les fonctions d’Envoyé spécial de l’union africaine au Tchad.

Par Ismaël AIDARA (Confidentiel Afrique)

717 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire