Détention arbitraire de militants de la société civile et assassinat de prisonniers au Tchad – les partenaires occidentaux « préoccupés » par l’escalade de la répression. Déclaration locale conjointe de la Délégation de l’Union européenne, de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, de l’Ambassade de France, de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique et de la Représentation de la Suisse.

Nous sommes préoccupés par la détention de plusieurs militants de la société civile, par l’absence d’information sur les charges retenues contre eux, ainsi que sur les conditions de leur détention, et souhaitons réitérer notre attachement au respect des libertés fondamentales, parmi lesquelles les libertés de l’expression et de manifestation, qui sont des composantes essentielles de la démocratie. Les acteurs de la société civile devraient jouer un rôle central dans le renforcement de la démocratie et de l´État de droit.

Nous encourageons le Tchad à veiller au plein respect des droits consacrés par sa Constitution et par les engagements internationaux auxquels il a souscrit, et qui participent à sa paix et à sa stabilité.

L’attaque d’un convoi pénitentiaire et l´assassinat de prisonniers au cours de leur transfèrement sont également source de préoccupations. Attachés au droit à un procès équitable, qui permet de prévenir l’impunité et de protéger contre les abus, nous souhaitons que toute la lumière soit faite sur ces actes, afin que les responsables en répondent devant la justice.

Source: Délégation de l’Union européenne en République du Tchad avec Tchadpages.

1648 Vues

  • Cher ami, en lisant cette dépêche ce matin tôt à mon réveil, j’ai saute de joie. Enfin une lumière pour nous qui commence. Je me suis posé pleins de questions sur notre pays qui tombe en ruine.
    Les droits de l’homme bafoués et une république sans avenir avec ce régime. Mais le monde ne peut pas se taire éternellement. Voilà que les ambassadeurs ont réagi. Mais le ministre des Affaires étrangères veut les faire taire. Trop tard Mr Taha car la machine est déjà en marche.
    Je suis sorti pour aller faire un tour des institutions mais tout est calme. Cette déclaration venant de l’union européenne en accord avec les autres chancelleries fait débat en coulisse. Je me suis rendu à la direction des droits de l’homme et là ma surprise fut grande. Croisant à l’entrée un cadre qui me fait savoir que le bouchon à sauté avec cette déclaration. Nous avons été convoqués plusieurs fois pour les cas de droit de l’homme dans notre pays mais on ne peut pas continuer de mentir. Les indicateurs et faits sont là. Même notre DG va démissionner car il n’arrive plus à gérer ces cas. Il a annoncer son départ à tout le monde et même sur sa page Facebook.
    Le ministre de la justice absent dans son bureau lors de mon passage mais les couloirs sont pleins de monde. Des ragots par ci et là sur le message de Bachir et les arrières de salaires avec le mois de ramadan qui arrive. Pas un mot sur le message de la délégation de l’union europenne.
    Au siège du Mps cet après midi c’est le silence de la delusion. Personne ose parler à haute voix. On parle surtout de Hinda et du President en vacances. Les femmes du Mps sont assises et racontent chacune ses déboires et on fait passer le temps comme d’habitude.
    Demandant à un ami se qu’il pense de cette déclaration, il avoue que cela va pousser les gens à réfléchir autrement…….changer.
    Merci.

    Commentaire par Moussa le 27 avril 2017 à 15 h 50 min