Communiqué de presse N°24/VPR/0821/UFDD.

Après consultation du bureau exécutif et des instances de l’union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD), autour de son président, le Général Mahamat Nouri Allatchi.
Il est décidé ce qui suit :
Parmi les préalables de l’UFDD pour participer au dialogue inclusif prôné par le conseil militaire de transition, le mouvement exige la réhabilitation de l’ex-président Hissein Habré décédé à Dakar le mardi 24 août 2021, et que le régime en place lui dénie toute reconnaissance et honneur dû à son rang d’ancien président de la République.
Hissein Habré fait partie du patrimoine politique du Tchad et des Tchadiens, nul ne peut lui enlever ce brevet, quel qu’en soit ce qu’on lui reproche.
Hissein Habré est mort, et en droit, toute action pénale s’éteint d’elle-même.
Musulmans, chrétiens, ou juifs, tous dans leurs us pardonnent aux morts. Les peuples dignes pardonnent et se recueillent face à la mort.
L’UFDD ne peut accepter cette injustice et créer un précédent dans l’histoire du Tchad. La paix entre Tchadiens passe par là.
Fait à Paris le 27 août 2021
Pour le bureau exécutif
Le 1er vice-président, chargé de de la communication * porte -parole.
2043 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire