Objet : Coalition des mouvements pour le Changement (CMC)

Des compatriotes en exile ont décidé de mettre en place une structure unitaire de lutte contre le régime de N’djamena dénommée : Coalition des mouvements pour le Changement (CMC) une telle démarche est louable et salutaire.

Tout en étant disposée et favorable pour l’unité de l’opposition dans une action concertée, il y a lieu de tenir compte des préalables de forme et de fond ; ainsi donc l’Union des Forces de la Résistance (UFR) tient à apporter les précisions suivantes :

  • Le lancement d’une telle démarche si noble soit- elle, nécessite une large concertation à tous les niveaux soit par des échanges écrits ou par voie de communication.
  • Ensuite, l’UFR étant une coalition des différents mouvements politico-militaires, un débat devrait s’instaurer en son sein pour discuter de l’opportunité d’une telle démarche dans tous ses contours
  • En parcourant la liste des mouvements cités comme membres, l’UFR constate avec surprise, la présence des mouvements ou des responsables qui ont été de tout temps des têtes de pont ou des démarcheurs nocturnes de M. Deby et dont certains sont présentement à N’djamena pour le compte du régime et font des intenses démarches pour saboter la lutte de l’opposition. L’UFR, qui a une longue expérience en la matière et qui a trop souffert des comportements divisionnistes et des accointances avérées avec le régime de certains de ces formations, ne saurait adhérer à la va-vite à une telle démarche sans une concertation intense interne et une clarification des principes qui sous-entendent l’action politique de ces différentes formations.

En conséquence, l’UFR ne saurait foncer tête baissée dans une telle aventure avec des mouvements fictifs qui chercheront toujours à faire dévier la lutte du peuple tchadien pour le compte du régime en place à N’djamena, et réserve sa réponse en attendant un débat interne de l’UFR et un éclaircissement sur la position de principe des mouvements présentés comme membres de la CMC.

Fait à Francfort

Le 05.12.2018

Youssouf Hamid

Représentant et Porte–Parole de l’UFR.

760 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article