Chers compatriotes je viens par ce message dénoncé la main mise de MR GATA NGOULOU ET SA FILLE KITOKO sur les évènements culturels au Tchad.

Depuis que ce monsieur, pilleur de la BEAC est rentré au Tchad il donne tous les marchés a sa fille sortie de nulle part, et au mari de celle-ci (ironie du sort le marie de Kitoko est réfugié politique en France après avoir détourné de l’argent au Tchad), pendant que des entrepreneurs culturels tchadiens comme MANASSE DOUA, RICARDO LABE, MOUSSA OUSMANE, RAMSÈS et autres triment pour avoir ne serait ce que deux ou trois millions pour organisés des évènements. Gata et sa fille affichent des budgets de plus de cent millions directement sorti du trésor sans passé par le ministère de la Culture, d’aucuns disent même qu’il s’agit de blanchiment d’argents détournés.

Nous artistes tchadiens et organisateurs dénoncons cette mafia et demandons aux gouvernements et surtout a BERAL MBAIKOUBOU de demandé un audit a l’Assemblée nationale afin d’interpellé ces individus qui ne rendent compte a personne et insultent le savoir-faire des Tchadiens.

Réveillons nous. 

467 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article