D’autres ministres premier gouvernement de Joseph Djimrangar Dadnadji, rendent leur porte-feuille et sont remplacés par de nouveaux entrants

 

Bedoumra Kordjé du plan, de l’Economie et de la coopération internationale, Mahamat Ali Abdallah Nassour de l’Hydraulique urbaine et rurale, Mahamat Bechir Okormi de l’environnement et des ressources halieutiques ainsi que Nodjitolabaye Kouladoumadji des Mines et géologies quittent le gouvernement. Ils sont remplacés respectivement par trois nouveaux dont : Issa Ali Tahïr qui arrive comme nouveau patron du plan, de l’Economie et de la coopération internationale, Ali Mahamat Abdoulaye à l’Hydraulique urbaine et rurale, Mahamat Issa Alikimi à l’environnement et aux ressources halieutiques puis Oumar Adoum Sini occupe désormais les fauteuils des Mines et Géologie.

 

 
© journaldutchad.com 
MM. Bedoumra Kordjé (d) Mahamat Bechir Okormi (g) et Mahamat Ali Abdallah Nassour (milieu) s’en vont

Les deux ministres limogés il y a quelques jours, Bachir de la sécurité publique de l’immigration et de l’intérieur puis Bachar Ali Soulyeman de l’administration du territoire et de la décentralisation sont remplacés par Ali Mahamat Zen Ali Fadel qui aura à gérer le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Le département de l’Aménagement du territoire, la décentralisation et des libertés locales revient à Yokagdjim Mandigui qui entre au gouvernement en remplacement de Bachar Ali Soulyeman, viré, ce qui a provoqué ce remaniement. 

Il est à noter que le ministère des affaires foncières et des domaines devient ministère de l’urbanisme, de l’habitat et des affaires foncières et des domaines. Le ministère des infrastructures et des équipements change légèrement d’appellation en devenant ministère des infrastructures et des équipements publics. Le ministère de l’aménagement, de l’urbanisme et de l’habitat étant rattaché aux affaires foncières, l’ancien patron de ce département Ignanaye Claude a été affecté comme secrétaire d’Etat à l’aménagement du territoire, de la décentralisation et des libertés locales.


Le reste des postes ministériels reste inchangé, cependant quelques réaménagements ont été opérés au niveau des secrétaires d’Etat. C’est ainsi que Ruth Tédébé qui était secrétaire d’Etat aux affaires étrangères va à l’Agriculture en remplacement de Ngomdigué Baïdi Lomé qui quitte son poste pour l’Action sociale, la Famille et de la Solidarité nationale. Au lieu de ministre Secrétaire Général du Gouvernement, désormais, c’est le ministre SGG, chargé des grandes institutions de la République. Le poste du secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères revient à Lamine Mahamat (nouveau). L’ancien secrétaire d’Etat à la Santé publique, Docteur Ngariera Rimadjita arrive comme SE au Plan. Mahamat Agi Ngoua est parti de son poste de SE à l’Action sociale, de la Famille et de la Solidarité nationale pour être SE à l’Intérieur et à la Sécurité publique. Enfin, le SE à la Santé est occupé par Mme Chamchaoulda Abakar Kadadé (nouvelle). Cependant l’on note le départ du SE de l’Administration du Territoire.
 
309 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article