Après quelques mois d’accalmie du phénomène d’enlèvement de personnes contre rançon, les malfrats reprennent avec les hostilités. Au petit matin de ce lundi 17 juin 2024, des malfrats ont fait leur apparition dans le village Waréo-Dari, canton Dari dans la sous-préfecture de Lamé. Bilan, un père de famille âgé de 59 ans est enlevé puis assassiné.

Il était deux heures ce lundi 17 juin 2024 quand quatre (04) personnes ayant des armes à feu et des armes blanches ont fait irruption dans le village Waréo-Dari afin de faire une opération d’enlèvement de personnes contre rançon. Sur leur passage, un homme, une femme et une fille sont tombés dans leur filet. Après quelques temps de marche, la femme et la fille sont libérées et le nommé Keudaye Goul est enlevé et conduit en brousse. Le sieur Keudaye, marié à 9 neufs femmes et père de 35 enfants, a un problème à la jambe et ne pouvait pas marcher sur une longue distance. Ne sachant que faire, les malfrats ont fini leur forfait en assassinant en pleine brousse monsieur Keudaye.

Informé de la situation, les autorités militaires de la sous-préfecture de Lamé se sont jetées à la poursuite des malfrats dans la foret du Parc national de Sena Oura. C’est à ce moment qu’une colonne des militaires tombe sur un cadavre et c’était le corps sans vie de Keudaye enlevé dans le village Waréo-Dari.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad info

279 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire