Les conseillers et les Maires élus des Arrondissements représentent les suffrages de leurs circonscriptions respectives. Ils sont les élus du peuple au même titre que les Députés et les conseillers municipaux. Ils doivent être également traités au même titre que ces derniers.

La loi N° 009/PR/2005 du 15 juillet 2005 portant statut particulier de la ville de N’Djamena en son article 2 , je cite : La commune de la ville de N’Djamena et les communes des arrondissements sont dotée chacune de la personnalité morale et de l’autonomie financière et l’article 22 ajoute : pour l’exécution des compétences dévolues à la commune d’arrondissement, les maires d’arrondissements entretiennent des rapports de collaboration et de non de pouvoir hiérarchique avec le Maire de la ville.

Il est clair qu’à travers ces 2 articles, les maires des arrondissements disposent de même considérations que le maire de la commune de N’Djamena. Je suis transi de voir hier à la cérémonie du 11 Aout 2014, les Maires des arrondissements sont placés derrière la tribune officielle comme des vulgaires. Attention, c’est des élus du peuple, ils méritent pas ça. Ils doivent êtres placés la où le protocole a placé le Maire de la commune de N’Djamena. Cette image est une injure pour les électeurs que nous sommes. De grâces, j’invite le comité d’organisation d’écrire une lettre d’excuse à chaque maire d’arrondissement et penser à corriger l’erreur pour la prochaine fois. Mes condoléances à Mahamat Assilek Halata Angorki Moussa La voie de la vérité.


Ville : N’Djamena
Email : mangorki@yahoo.fr

307 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article