Dans un communiqué de presse, l’Union nationale pour le développement et le renouveau (Undr) suggère encourage les politico-militaires à pouvoir signer un accord pour acter la fin de la rébellion au Tchad. Le parti suggère au gouvernement de prendre en compte toutes les préoccupations des Tchadiens pour un dialogue inclusif.

L’Undr, selon le communiqué, suit avec grand intérêt les négociations de Doha « devant aboutir à un dialogue véritablement inclusif entre les Tchadiens ». Le parti invite « le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour que le dialogue en vue soit le plus inclusif possible ». L’Undr demande au gouvernement de prendre en compte « les préoccupations exprimées par toutes les parties, notamment les signataires de l’accord de Doha et éventuellement certains partis politiques et associations de la société civile non encore impliqués dans le processus de transition ».

Tchadanthropus-tribune avec le Pays.com & Nadjita Namlengar

1497 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire