"Ce n’est pas le TCHAD qui a payé les salaires à nos fonctionnaires"

Amiens, le 09 Août 2013

Dénise YAKAZANGBA 


A


Monsieur le Ministre de la communication

Porte parole du gouvernement Tchadien.

N’Djamena (TCHAD)-


Monsieur le Ministre,


Je me permets de vous écrire en quelques lignes car, ce n’est qu’une répétition de ce que je vous avais déjà dis dans un de mes précédents écrits. 
En effet, je ne digère pas du tout vos propos diffamatoires à l’égard de mon pays la RCA.Depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui, ce n’est pas le TCHAD qui a payé les salaires à nos fonctionnaires. Nous sommes un Etat comme le TCHAD et nous avons aussi des richesses comme votre pays, je dirai même que nos richesses dépassent les vôtres. Nous avons des partenaires économiques et financiers comme tout autre Etat de la planète terre. Notre pays et le votre ont été tous colonisés par la France. Mais si aujourd’hui, la RCA est en retard dans l’exploitation de son pétrole et que le TCHAD votre pays à eu l’occasion ou bien la chance d’exploiter le sien, ce n’est pas une raison suffisante pour que vous ridiculisiez ou mal-parliez de notre pays sur les médias internationaux.


D’abord, la RCA n’a jamais formé une rébellion si ce n’est pas votre président IDRSS DEBY qui a commencé avec cette idée diabolique en formant des mercenaires pour chasser son prédécesseur HISSEN HABRE et par la suite donner à BOZIZE ces criminels de NOURELDINE afin de l’aider à chasser PATASSE, puis aujourd’hui il continue d’utiliser ces engins de guerre contre le peuple centrafricain avec bien sûr l’avènement des hordes de la SELEKA que nous connaissons tous. C’est justement, votre Président Idriss DEBY qui est la cause de notre malheur et celui-ci doit des explications au peuple centrafricain tôt ou tard. Retenez une bonne fois pour toute que la RCA ne sera jamais un province du TCHAD comme vous et votre Président le prétendez.


D’ailleurs votre Président représente un très grand danger pour l’Afrique en général et la sous région en particulier; c’est ce que les autres Chefs de l’Etat ignorent encore. Ils doivent savoir que votre DEBYest prêt et capable de faire un coup à chacun d’entre eux ; d’où la nécessité de doubler de vigilance sur le peuple tchadien en général et votre Président DEBY en particulier. Vous vous vantez du fait que le Tchad intervient toujours dans nos conflits en feignant de nous aider alors je conclurais en vous informant en tant qu’une femme centrafricaine que la RCA n’a plus besoin du TCHAD et cela justifie le fait que nous demandons le retrait pure et simple des TCHADIENS dans la FOMAC ainsi que celui de vos mercenaires qui se trouvent encore sur notre territoire.


Allez chercher vos histoires dans d’autres pays comme la Libye par exemple, ils vous attendent pour une vrai bagarre
; mais pas la RCA car nous n’aimons plus la guerre et nous en avons assez de vos barbaries.


S’il est dans votre habitude de faire la guerre même entre vous mais sachez que les Centrafricains n’ont pas cette habitude d’ailleurs nous n’avons jamais fait la guerre avec nos voisins pire encore, entre nous. Nous aimons tout le monde. Quand au président BOZIZE c’est aux centrafricains de décider de son sort et non les étrangers encore moins le TCHAD et son Président Idriss DEBY.


Voilà en quelques lignes ce que je voulais vous cracher comme désolation dans la présente lettre.

En vous remerciant pour votre soi-disant aide que nous rejetons, veuillez recevoir Monsieur le Ministre mes salutations les plus distinguées

 

Denise Yakazangba

 

268 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article