Elle aura lieu du 30 septembre au 1er octobre 2013 à l’Hôtel Kempinski à N’Djamena.

 

Placée sous le haut patronage du Premier ministre, Chef du Gouvernement, le Ministère de l’Energie et du Pétrole et la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT), avec l’appui technique de la Société Petro-tec, cette conférence technique donnera l’occasion de faire la promotion du bassin pétrolier des Erdis. Trois objectifs sont recherchés par les organisateurs de cette conférence. Il est question de partager les informations entre les pays limitrophes qui ont en commun ce même bassin (Tchad, Libye et Soudan), d’attirer les investisseurs et d’activer la mise en œuvre de programmes de travaux d’exploration pour les sociétés ayant déjà signé des contrats avec l’Etat tchadien. 


Selon les organisateurs, cette rencontre technique permettra aux participants, investisseurs et partenaires de disposer dʼinformations fiables sur les potentialités de ce basin. «Cette conférence nous donne l’occasion de mettre en valeur ces bassins considérés comme sous exploré. Elle nous offre un cadre de sensibilisation pour attirer les investisseurs mais aussi échanger les informations avec les parties prenantes qui partagent ces bassins et ces informations peuvent aider à actualiser les progrès réalisés avec les sociétés contractantes (Pétro BV-Simba et Société Global Pétroluim», a informé M. Adam Hassan, coordinateur comité d’organisation de cette manifestation. 

M. Adam Hassan a aussi mentionné que, de l’autre côté notamment du Soudan et de la Libye, les travaux déjà réalisés font comprendre que le résultat obtenu indiquent que c’est du côté Tchad qu’il y a plus de potentialités. Il est à souligner que cette conférence permettra aussi d’éclairer les Tchadiens qui ne savent plus avant et après les indépendances ce que deviennent exactement ces bassins dont-on ne parle plus.

 
208 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article