Selon nos sources assez outillées, le groupement antiterroriste du capitaine Nassour Saleh Adam a été complètement désarmé et toute leur armada est mise à la disposition du MB coiffé par Oumar Déby.

Selon les mêmes sources, Idriss Déby aurait instruit son ministre délégué à la défense afin de traquer tous les complices de colonel qui s’est évertué sur les réseaux sociaux contre son régime, puis de manière expresse il a instruit pour qu’on retire au groupement l’ensemble de leurs armes (individuelles et escadrons).

Le régime aurait peur d’une insurrection en interne, d’une unité d’élite au sein même de la DGSSIE.

Mais une autre source de recoupement en parallèle affirme que toutes les informations véhiculées sur la DGSSIE provenant de certains médias communautaires sont des fausses informations destinées à discréditer le commandant de la DGSSIE Mahamat Idriss Déby alias Mahamat Kaka.

Ce qui est sûr, ces derniers moments, plusieurs observations sont constatées sur un mécontentement généralisé, émanant des militaires qui indiquent la précarité de leur situation difficile.

Une situation difficile à tous les points d’observations d’autant plus que même la population ne trouve plus son compte, car la vie sociale devient difficile, apposée à la crise pandémique et économique, sans doute émaillée par les diverses formes de dictatures rigides qui imposent le régime d’Idriss Déby au Tchad… Une cocotte-minute en gestation.

Tchadanthropus-tribune

4951 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article