6 ans après son enlèvement, personne ne connait le sort du Professeur Ibni oumar Mahamat saleh du moins de manière officielle, mort ou vivant en tout cas ses proches pensent à la premiere possibilité. C’est du moins ce qu’ils ont tenté de dire au cours de la conférence débat organisée par le Groupe de Réflexion et de Conscience pour Ibni, section du Niger. Pour son fils Ibrahim, face à la dictature d’Idriss Deby Itno, son père a montré une opposition farouche. Connu tant dans son pays qu’en Afrique et dans le reste du monde , le Professeur Ibni constitue une référence internationale en matière d’intégration africaine et d’humanisme. Le Professeur Ibni est en réalité un homme historique, il avait une caractéristique que recouvre tous les hommes historiques. Il était comme Mandela et Ghandi en quelque sorte, il aimait la non violence. Toute sa vie a été émaillé de combat pour la non-violence et l’objectivité. Plusieurs commissions d’enquêtes ont été mises en place. Des commissions qui n’ont pas confirmé de manière officielle la mort du mathématicien et homme politique. C’est pourquoi sa famille a porté plainte auprès des grands tribunaux. Les intervenants ont au cours de cette conférence débat apporté des éclaircissements sur l’homme et ses œuvres. Le Niger est redevable de cet Homme qui est resté chef de département mathématique à l’université de Niamey. Camarade du comité exécutif de L’Union des étudiants nigériens  à l’université de Niamey (UENUN).
 
Camarade délégués généraux des commissions d’épaulement de L’Union des étudiants nigériens  à l’université de Niamey (UENUN)
 
Camarade ancien cadre de l’Union des Scolaires nigériens(USN) et de L’Union des étudiants nigériens  à l’université de Niamey (UENUN)
 
Camarade marxistes léninistes et anti impérialiste de la grande base de L’Union des étudiants nigériens  à l’université de Niamey (UENUN)
 
Mesdames et messieurs, cher invités
 
C’est dans ces termes que BRAHIM IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH a animé la conférence sur la célèbre Place A.B de l’Université Abdou Moumouni Dioffo de Niamey (NIGER) sur le thème des assassinats politiques en Afrique et particulièrement sur le cas du Professeur IBNI OUMAR.
 
Avant d’aller plus loin le conférencier du jour a eu une pensée particulière à AMADOU BOUBACAR, assassiné en 1983, à TAHIROU HAROUNA, assassiné en 1994, à ALIO NAHANTCHI, ABDOU MAMAN SAGUIR et ISSAKA KAINE assassiné en 1990, tous martyrs de l’Union des Scolaires Nigérien et de l’Union des étudiants nigériens  à l’université de Niamey (l’UENUN. 
 
Brahim Ibni oumar Mahamat saleh a promis de poursuivre l’héritage légué par ces derniers en sacrifiant leur vie pour une cause noble, à savoir le vent la démocratie multipartite et la justice sociale. Ensuite l’assistance a observé une minute de silence à la mémoire du Professeur IBNI.
 


Boukary Issa, Université de Niamey.

 
1004 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article