Les prestataires de défense Barbaricum et Yorktown vont participer à la mise en condition des forces spéciales américaines en vue de leur engagement au Sahel.

Du 24 janvier au 25 février se tiendront à Fort Bliss, au Texas, des exercices militaires pour conclure la formation des éléments des 1er et 3e bataillons des forces spéciales américaines, destinés à rejoindre le Sahel sous la bannière de l’Africom, le commandement militaire américain pour l’Afrique. Pour ce faire, les prestataires de défense Barbaricum et Yorktown Systems Group ont été retenus afin de déployer des figurants, dans le cadre de jeux de rôle organisés pour mettre les GI’s en condition opérationnelle. Les figurants seront notamment chargés de les sensibiliser au français, à l’arabe et aux langues et dialectes pratiqués dans le Sahel, à travers des scénarios et des décors évoquant leurs futures missions de contre-terrorisme face aux groupes djihadistes de la région.

L’US Army recourt depuis une dizaine d’années à ces jeux de rôle, reproduisant grandeur nature des villages afghans ou irakiens, soigneusement reconstitués sur des bases aux États-Unis. Mais c’est la première fois qu’un tel entraînement tâche de reproduire l’environnement sahélien. Et pour cause : il se tient alors que l’exercice militaire Flintlock, organisé chaque année par l’Africom, a été annulé pour cause de pandémie de Covid-19. L’édition 2021 de cet exercice multinational, visant à renforcer la coopération entre l’US Army et les forces africaines, aurait dû se tenir en février au Sénégal, mais ne devrait pas être reconduite avant l’année prochaine.

Barbaricum et Yorktown, prestataires de services de défense bien connectés du côté de Washington, se positionnent régulièrement en sous-traitants de l’US Army. En Afrique, Barbaricum est actif dans la formation des armées locales pour le compte de Washington, au Niger et en Somalie (Africa Intelligence du 08/09/20). Yorktown est notamment spécialisé dans la formation linguistique et dispense des cours dans plus d’une cinquantaine de langues pour satisfaire aux exigences du Département of Défense (DoD) américain.

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du Continent

483 Vues

  • Voilà encore un autre occupant, cette fois plus colossal se pointe à l’horizon. Tous ceux qui ont applaudit l’élection de Joe Biden vont déchanter. Car si Trump tient des propos racials, il n’est parcontre pas assoiffé de sang comme le premier (confère la très longue carrière politique de ce monsieur ).
    Je crains que Biden comme, tout comme son prédécesseur démocrate Obama, fera couler beaucoup de sang avant de disparaître

    Commentaire par Chahami le 1 février 2021 à 20 h 20 min
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire