Il est d’autant grave, que certains individus pensent s’arroger notre identité et parler à notre place. Le Tchad notre pays est complexe de par sa diversité culturelle et religieuse. Prétendre et vouloir faire l’avocat de nos problèmes est inexact.

Depuis des années, notre combat s’est inscrit pour dénoncer toutes les formes des injustices au Tchad. Personne d’entre les réfugiés tchadiens installés en exil ne s’est immiscé dans le problème des autres pays en donneur de leçons ou en penseurs invétérés.

Ces mélanges de genres observés ces derniers temps au nom de notre pays ne doivent pas permettre aux Tchadiens légitimes de se taire. Nous sommes capables d’assumer nos problèmes et toutes les formes de dénonciations requises.

Le MPS a permis depuis 1990 à certains Darfouris de venir s’installer au Tchad, d’avoir des documents tchadiens qu’ils ont exploités dans tous les sens. Si certains se sont bien goinfrés jusqu’à devenir des multi milliardaires, d’autres ont surclassé même nos parents des régions de l’Est pour s’octroyer la nationalité et exiger des droits. Entre Tchadiens nous nous connaissons, et c’est entre Tchadiens que nous allons résoudre nos problèmes, mais jamais quelqu’un qui est estampillé réfugier d’un autre pays ne pourra parler à notre place…

Tchadien un jour, Tchadien pour toujours.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

1249 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article