Le 20 août 2014, la commission ad hoc mandatée par la réunion plénière des partis politiques de l’opposition tenue sous l’égide de monsieur Saleh Kebzabo pour rétablir la liste des militants devant composer les démembrements de la CENI au titre de l’opposition faisait part de la création d’une crise au sein de l’opposition démocratique du fait de son chef de file, monsieur Saleh Kebzabo lui-même. Dans le sillage, le collectif formé de 32 partis de l’opposition se sentant gravement abusés par le chef de file tient à porter à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que l’égocentrisme de celui-ci, doublé d’une attitude méprisante à l’égard des autres partis non membres de la CPDC venait de sonner le glas de l’unité de l’opposition.




 

215 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article