Le congrès du parti politique MJRS prévu le 15 janvier 2021 a été perturbé par le gouvernement MPS. Le régime a envoyé plusieurs dizaines de véhicules militaires pour encercler la ville de Tiné, ne laissant aucune entrée et aucune sortie pour les invités venant du Tchad intérieur et ceux qui sont invités du Soudan voisin. Malgré cela, le MJRS affirme qu’il continuera dans sa lancée et les jours à venir édifieront les Tchadiens.

Le fait de ne pas laisser ce congrès se tenir explique clairement le manque de démocratie au Tchad. Idriss Déby bâillonne l’opposition dans sa globalité, et fait une mention spéciale envers le MJRS qui est un parti dont la majorité des membres sont de la communauté Zaghawas. Il voit en MJRS un parti qui risquerait de siphonner les Zaghawas du MPS.

Selon nos informations, depuis sa retraite à Amdjaress, Idriss Déby suivait de plus près les activités dans la ville de Tiné par rapport au MJRS jusqu’à son retour à N’Djamena.

Tchadanthropus-tribune

1221 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire