Le 3 juillet, Washington a remis sous forme de dotation une cinquantaine de véhicules au bénéfice du Groupe spécial antiterroriste du Tchad (SATG), sous les ordres du général Abderaman Youssouf Mery. On dénombre principalement, selon nos informations, 28 véhicules blindés légers (APC) de type David. Ces 4×4 sur base Land Rover sont construits par la firme israélo-américaine MDT Armor, équipementier phare des Israël Defense Forces (IDF ou Tsahal). Ils sont déjà en service dans l’armée tchadienne, qui en a perdu plusieurs lors de la récente attaque de Boko Haram à Boma (Africa Intelligence du 27/03/20). Dix camions de transport de troupes et huit camions-citernes Mercedes-Benz, ainsi que des véhicules d’entretien et des pièces détachées, complètent ce don américain, dont le coût avoisine les 8,5 millions de dollars.

Cette livraison, la troisième du genre, s’inscrit dans la volonté de Washington de soutenir le SATG, qui est chargé de conduire les opérations du contingent tchadien au sein du G5 Sahel. Cette force conjointe, qui comprend également les armées de la Mauritanie, du Mali, du Niger et du Burkina Faso, lutte en première ligne face aux groupes islamistes de la région. En 2019, Washington avait livré au SATG, en deux lots, un total de 99 véhicules d’une valeur de 25 millions de dollars.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

706 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article