À qui veut-on mentir ?

Soyons sains de nos comportements avant de s’exciter à outrance quand la vérité est étalée. Tchadanthropus-tribune recoupe ses informations à travers plusieurs canaux avant toute publication.

Dans deux droits de réponse que la rédaction a publiés, votre site n’a pas menti, loin sans faux. C’est quand les gens sont rattrapés par leurs bévues qu’ils s’excitent brandissant comme menace la justice ou encore la volonté non crédible de vouloir incriminer des personnes responsables. Combien sont ceux qui à travers une dénonce sont allé menacer telle ou telle connaissance par peur que leur hiérarchie lise nos publications. Combien encore ceux qui ont eu nos coordonnées et qui ont eu le toupet d’appeler pour se permettre de menacer ?

Nous sommes conscients du travail qu’on effectue et les risques encourus pour le bien être de notre population. Ce n’est pas en s’agitant sur place et que l’index nous ait porté qu’on arrêtera de dire les réalités dans notre pays. Nous aimons notre pays aussi chèrement que l’on se sacrifie pour son peuple. Chacun a droit de faire un droit de réponse, c’est d’ailleurs légitime. Mais permettez-nous aussi de dire la vérité quand elle est recoupée et vérifiée. Ce n’est pas en effectuant un droit de réponse que l’on s’absout de ses actes.

Ceux qui sont réprimandés par Idriss Déby parce que l’on vient de découvrir leurs fautes ne doivent que s’en prendre à eux même. La rédaction met en ligne des faits illicites et inappropriés. Elle peut se tromper sur un fait, assez souvent quand c’est le cas, nous le remarquons et nous faisons nos excuses. Mais qu’on arrête de nous prendre pour des tourteaux. Les Tchadiens qui sont au Tchad et qui nous informent ne mentent. Toutes les dénonciations sont les fruits de l’injustice et de l’anarchie qui s’est installée dans notre pays depuis fort longtemps. Nous combattrons toute personne qui saura se permettre des dérives quoiqu’il advienne. À bon entendeur, salut.

Tchadanthropus-tribune

953 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article