De source bien informée, le général Heri Djaguit propose son entreprise pour vendre. La raison serait la décision du gouvernement qui annule ce commerce fait par Ytou, et qui faiblit concrètement les échanges intercommunautaires. Aussitôt, dis, aussitôt fait, mais hélas Hari Djaguit cherche à vendre son Ytou qui l’a trop longtemps laissé de manière illicite pour continuer à exister.

Le gouvernement de Déby doit prendre ses responsabilités afin d’interdire définitivement ces bévues.

Heri Djaguit a profité d’une impunité à plusieurs dimensions. Ses activités ont prospéré depuis quand le 1er ministre était Pahimi Padacké. Celui-ci lui a intimé l’ordre d’arrêter ces pratiques, mais Taher Erda, Ahamat Bachir a vite fait de le couvrir.

Aujourd’hui encore, l’entreprise illicite Ytou continue son commerce illégal. À l’État sans complaise de prendre ses responsables.

Tchadanthropus-tribune

845 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article