Selon nos sources, l’entreprise Ytou continue ses malversations malgré les injonctions de l’État tchadien qui lui avait interdit tout commerce. En son temps, les journaux de la place et ceux en ligne avaient évoqué le caractère illicite de la chose et son caractère à vouloir s’enrichir sur une population locale qui n’arrivait point à assurer son quotidien.

 

Ytou, entreprise mafieuse a continué à faire sa mue à travers d’autres emblèmes de la place pour ne pas être démasquer. Mais les petits commerçants de la zone méridionale du pays observent toujours l’omniprésence de Ytou qui contourne les lois de la République.

Pourquoi Ytou continue de prospérer ?

L’un des visages visibles de cette entreprise mafieuse se nomme Heri Djaguit, proche d’Idriss Déby et un militaire semi-analphabète promu au grade de général. Comprenez que Ytou a comme associé un certain Taher Erda et Ahamat Bachir, tous des pontes du régime MPS.

Dans cette histoire, les populations de la zone méridionale s’interrogent. Mais où sont les députés censés relever ce problème et le poser à l’Assemblée nationale, ou bien écrire directement à Idriss Déby ?

En vérité, cette histoire dure maintenant depuis fort longtemps, et aucun député (Kebzabo, Laokein Médard, Djimet Bagaou, entre autres) n’a cherché à poser cette arnaque devant l’hémicycle, où directement aviser Déby.

Il est temps de lever la pression faite sur les populations de la zone méridionale en leur permettant de vivre de leur petit commerce. David ne peut continuellement dévorer Goliath.

Tchadanthropus-tribune   

986 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article