21/10/2016: TCHAD/Abdoulaye Sabre Fadoul (ministre SGG) – La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf: Dans un point de presse décousu, Abdoulaye Sabre Fadoul, ministron en son temps, que nos confrères de Tchadactuel disaient démissionnaire (faut rappeler qu’il fut un ardent collaborateur de ce site d’info), a voulu se rappeler au beau souvenir des auditeurs de la radio et la télé. Après sa parade avec un ergot d’un buffle, disant que le député Gali à un goût immodéré pour la viande de phacochère, il vient s’attribuer aujourd’hui la paternité de 16 mesures, digne d’arrogance et sans commune mesure. Il répète avec le mépris qui lui sied, déclarant que les mesures anti sociales s’amplifieront. Celui qui avant la publication du gouvernement Pahimi avait déclaré à ses amis qu’il sera en charge des Finances n’a pas appris que la vertu cardinale d’un homme politique demeure dans la modestie et la tempérance. Le ministron est connu arrogant et impénitent. Son point de presse est fait sciemment pour montrer que Pahimi le caméléon n’est que là pour la forme. Où est la porte-parole du gouvernement qui est dévolue à cette tâche? Pourquoi tous ceux-ci sont dans l’ombre? C’est lui qui annonce la réduction des primes des enseignants et autres fonctionnaires non décrétés, en lieu et place des membres du gouvernement désignés. C’est toujours lui qui déclare s’assumer alors qu’il n’est qu’un ministre secrétaire général du gouvernement charge de la réforme des institutions de l’état et non des réformes encrées dans des départements ministériels. Toutes ses gesticulations sont faites pour plaire et amadouer Idriss Déby, alors que selon nos informations, en aparté le ministron Abdoulaye Sabre Fadoul ne rate aucune occasion pour dénoncer le comportement du même Idriss Déby se plaignant du fait qu’on lui a refusé le ministère des Finances. La même source affirme que le ministron espère qu’en assumant les 16 mesures, il va être nommé très prochainement comme ministre secrétaire général à la présidence dès le prochain remaniement. Un poste qu’il ne cesse de convoiter, se voulant se mettre à l’abri des assauts de Daoussa Déby Itno, qui veut sa tête… À suivre.

 

418 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article