17/01/2017: TCHAD/Alerte – Urgent: De sources dignes de foi, et bien renseignées, des éléments de l’armée tchadienne auraient traversé la frontière nord du Tchad vers la Libye. Ces éléments ont campé non loin de la bourgade de Koudi Bougoudi le mercredi passé. Presque 3000 hommes sont mobilisés avec plus d’une centaine d’escadrons. Ceux du Kanem, du Lac, d’Amdjaress et quelques-uns qui étaient envoyés vers Boko-Haram ont été réquisitionnés pour les manœuvres. Pendant une semaine, les ravitaillements en carburants et portes-chars ont afflué avant le Top départ vers le sud de la Libye. Notre correspondant au courant des faits et gestes de la soldatesque de Déby affirme que les hommes ne sont pas motivés. Le message qui leur a été distillé est que l’armée tchadienne converge pour appuyer le général Haftar contre les terroristes qui veulent rentrer au nord du Tchad. Mais en vérité ce sont les rebelles tchadiens qui sont visés. Les chefs militaires de Déby seraient informés grâce aux renseignements qu’ils auraient eus sur les véhicules des responsables militaires de la rébellion par des localisations GPS et téléphones, le but est de décapiter les têtes de la rébellion. Mais toutes traversées de la frontière libyenne ne passent pas inaperçues, le message est reçu 5/5 du coté rebelle. Que Dieu fasse vaincre l’injustice… À suivre.

 

177 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article