Le Cameroun possède les moyens de se défendre, tout comme le Nigéria possède les moyens de mettre fin à cette révolte. L’intervention du Tchad est surtout motivée par d’autres raisons politiques. Deby ne cherche nullement le bien-être des Tchadiens. Il faut souligner que Deby a échoué dans ses premiers calculs en soutenant cette secte.

 

Cet échec a été confirmé après la fameuse mascarade de négociation organisée à N’Djamena entre Boko Haram et le Nigeria. Depuis lors, Deby n’a plus de contrôle sur les dirigeants de Boko Haram et a perdu toute crédibilité face au Nigéria et le Cameroun. Deby n’a de choix que de se jeter à l’eau pour se laver les mains vis-à-vis de ses voisins immédiats.

 

À travers cette action, Deby cherche aussi à se rendre incontournable dans la lutte contre le terrorisme au Sahel pour lui permettre de se représenter à la prochaine présidentielle, pas plus. Pour les Tchadiens, rien de positif ne se produira après cette guerre, le sac de ciment sera vendu à 10 000 FCFA, le sucre et le carburant seront toujours vendus au prix élevé, les problèmes d’eau et d’électricité ne seront pas résolus. L’insécurité va régner à N’Djamena de plus belle. Pire les Tchadiens seront désormais la cible et ceux du Nigéria seront pourchassés comme des malpropres vers leur pays d’origine, comme c’était le cas en RCA. Oui, il y a beaucoup des Tchadiens au Nigéria et surtout dans la partie nord extrémiste. L’histoire de Boko Haram est complexe, et les Nigérians savent que Deby était dans le jeu de cette secte criminelle. Les intérêts du Tchad seront désormais très menacés tant que Deby jouera ce jeu macabre, en finançant des sectes criminelles et des rébellions pour déstabiliser les pays voisins du Tchad. Le coût de cette opération sera colossal comparé au Mali. Le vrai Boko Haram est le système MPS et son président au Tchad, qui nous assassinent tous les jours en volant nos ressources et en envoyant les autres Tchadiens à la mort, pour éterniser le pouvoir des ITNO. Et surtout qu’il n’y aura aucune compensation aux familles des martyres. Il n’aura pas de 5e mandat pour Deby, que cela soit considéré comme leitmotiv des Tchadiens.

 

Makkal BORAPAM

 

143 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article