22/08/2016: TCHAD/Burkina Faso: De sources concordantes, les étudiants tchadiens au Burkina Faso vivent un calvaire sans pareil. Cela fait 2 ans que 315 étudiants subissent de plein fouet la méprise totale du gouvernement MPS dirigé par Idriss Déby est ses valets. Pendant 2 ans, aucun étudiant n’a perçu sa bourse, pire le Tchad n’a pas respecté ses engagements avec le Burkina pour que ses étudiants puissent continuer leurs études. L’année universitaire 2015-2016 a été la plus difficile, car plusieurs étudiants ont dû quitter le Burkina pour rentrer au Tchad. Les parents des étudiants qui voudraient se mettre à contribution pour soutenir leurs enfants ne peuvent le faire à cause du coût onéreux (2 millions de FCFA par an) de la scolarité. Le blocage continue malgré 3 lettres que les étudiants avaient écrites pour solliciter l’intervention d’Idriss Déby. Les mêmes étudiants étaient obligés d’occuper leur ambassade à Ouaga, mais aucune instance n’a daigné jusqu’à présent penser à régler ce problème. Comment concevoir que dans notre pays, on puisse tenir des discours achalandés envers la jeunesse, et avoir contre elle, une réaction aux rabais? On est capable de monter un budget de 10 à 14 milliards de FCFA pour une journée d’investiture, et ne pas être capable d’ériger le fondement et le savoir de la jeunesse de demain. Faut-il croire aux mirages sans lendemains? Les Tchadiens doivent ouvrir les yeux et exiger des droits, rien que des droits, et sans bassesses. 

218 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article