Douala le 27 Août 2014 

 

                    Les  informations sur le Bureau National des frets Douala-Cameroun.                                                          

Les faits ayant crée un disfonctionnement observé au sein du Bureau National Fret (BNF) à Douala depuis le mois de février 2013.

Il s’agit de : 

      La rupture des carnets  des valeurs et, la Circulation de fausses lettres de voiture obligatoire (LVO).

      L’Organisation des réseaux parallèles au sein du BNF.

      La Discrimination entre les agents et le détournement des deniers publics.

      La Mauvaise gestion au niveau de la représentation.      

 

Pour une meilleure compréhension des points, ci-dessus évoqués, il est  impérieux de les analyser au cas par cas.
 

Au sujet du premier problème, notamment la rupture des carnets des valeurs, il sied d’indiquer que notre structure recevait entre 60 et 90 carnets des valeurs et chaque carnet comportait 25 volets. Depuis la date sus indiquée, l’on a constaté la rupture drastique des carnets de valeurs.

 

Pourtant les camions en partance pour le Tchad ne peuvent pas circuler sans ces documents.

 

L’on a donc constaté un blocage qui a été  à l’origine d’une mésentente entre le responsable du BNF, les transporteurs, les commissionnaires de transport et le Bureau de Gestion des frets terrestre (BGFT) du Cameroun. Un soulèvement a été évité de justesse. Il y a lieu de relever cet état de chose est intervenu après l’arrivée de Monsieur ABAKAR MOUSSA HAROUN TIRGO alors  Directeur Général de BNF.

 

Ainsi, pendant la gestion de ladite autorité, plusieurs fausses lettres de voiture obligatoires (LVO) ont vu le jour.

 

Tel a été le cas en date du 02/11/2013, la date à laquelle plusieurs fausses lettres ont été saisies au niveau du check point YASSA à la sortie des camions par l’agent bénévole Monsieur MALOUT ISSA FADOUL et la police camerounaise. L’enquête ouverte conséquemment a été étouffée par le représentant  Monsieur DJIDDI HANGATA ceci avec la complicité de son ami ISSA HAROUN en sa qualité d’ancien policier) et les autres  responsables de BNF dont les proches de représentant Monsieur DJIDDI HANGATA qui sont à l’origine de l’impression de ces fausses lettres de voitures dans différents pays, dont la CHINE, le BENIN et le CAMEROUN. Dans le souci de démanteler ce vaste réseau en gestation, certains cadres ont  eu maille à partir avec les auteurs de ce faux, créant ainsi une mésentente entre les  responsables et Monsieur  ZAKARIA ABAKAR TERIO.

 

Suite à cette découverte frauduleuse, certains transporteurs camerounais ont déposé quatre plaintes à l’unité Régionale de la Division Spéciale de contrôle de service, à la Division Régionale de la Police Judiciaire du Littoral et à la Brigade de Gendarmerie de Bonanjo, contre Monsieur DJIDDO (chauffeur du représentant Monsieur DJIDI HANGATA) et Monsieur SALEH DJAKA (ex-agent bénévole de BNF pendant quatre (4) ans et proche du représentant). Lors des investigations subséquentes, les éléments de ladite unité de Police en collaboration avec le nommé FAISAL, plaignants ont surpris en flagrant délit le nommé SALAH DJAKA qui détenait une importante quantité de LVO révélées fausses ainsi que des cachets et un carnet authentique  de BNF remis par Monsieur ATEIB ANOUR MAHAMAT qui est agent contrôleur du BNF Douala, tel qu’il ressort l’audition de Monsieur SALEH DJAKA dont le procès verbal est joint en annexe. Poursuivant leurs investigations, les autorités de police camerounaises ont convoqué tour à tour le représentant Monsieur DJIDDI HANGATA, son adjoint Monsieur ABDOURAMAN CHAO, le chef d’agent 2e adjoint  Monsieur ZAKARIA ABAKAR TERIO dont les déclarations, en dehors de Monsieur ADBOURAMAN CHAO absent, ont permis de savoir que toutes ces malversations n’ont pas été portées à la connaissance ni des autorités tchadiennes, ni de celles camerounaises. Pour cette raison, la Police camerounaise a conclu à la complicité de tous les représentants responsables BNF avec les fabricants  des lettres  de voiture obligatoires et à l’existence d’un groupe bien organisé depuis des années au sein du BNF.

 

En effet, pour comprendre les pratiques mises en place, il résulte de l’audition de Monsieur SALEH DJAKA que le prix d’une LVO quota est de 150 000F, ce qui  est contraire à la convention routière entre le Cameroun et le Tchad, le 35% des marchandises représentant le quota qui revient aux transporteurs camerounais, c’est-à-dire 2000 FCFA par camion.

  

C’est dire que la différence de la somme indûment perçue par camion, c’est-à-dire 148 000 FCFA n’entre pas dans la comptabilité de l’BNF, mais plutôt dans les poches des agents. Apres audition de représentant  Monsieur DJIDDI HANGATA, l’on a constaté que, par semaine trois carnets à vingt cinq(25) bordereau de chacun sont mis en circulation ce qui entraine un gain injuste pour les auteurs de cette supercherie,  qui selon Monsieur SALEH DJAKA, compensent le salaire bas octroyé.

 

Plus tard, le nommée  Monsieur Issa HAROUN, ainsi que Monsieur DJIDDI HANGATA ont soudoyé la Police afin que le procès verbal compromettant de ce dernier soit détruit pour empêcher toutes poursuite pour faux et usage de faux en écritures publiques et authentiques à leur encontre. Le même Monsieur ISSA HAROUN avait même temps tenté de corrompre les plaignants aux fins de retrait de leurs plaintes.

      

Appréhendé à la sortie de YASSA par les éléments bénévoles du BNF et la Police Camerounaise en Décembre 2013, le nommé  MAHAMAT de nationalité Tchadienne, auteur de la fabrication de faux carnets de valeur, a été entendu à la Police qui, lors d’un transport à son domicile, y a  également découvert en plus de faux passeports de différents pays. Cette autre affaire a été également étouffée par certains de ses amis transporteurs et autres cadres du BNF qui officient depuis une décennie à Douala.

 

S’étant rendu compte de ma témérité à vouloir faire la lumière sur cette affaire qui n’était autre qu’une nébuleuse, Monsieur DJIDDI HANGATA s’est empressé de multiplier des campagnes de dénigrement à mon encontre en appelant la Direction de BNF au Tchad. Il me reproche de trahir les membres du BNF auprès des autorités policières du Cameroun, alors que, faut-il le rappeler, toute cette affaire a été déclenchée suite aux plaintes  dépochées par des personnes désabusées et étrangères au service.

      

Toujours est-il que la hiérarchie du Tchad a dépêché au sein du BNF Cameroun le Dr ISSA auditeur et Monsieur BRAHIM DJIBRINE chargé des carnets de valeur à la Direction de BNF pour élucider les circonstances de cette affaire.

 

Dès leur arrivée, Monsieur DJIDDI HANGATA a tenté de leur faire croire que toutes les discordes ont été résorbées et qu’il n’existait plus de fausses de lettres des voitures obligatoire (LVO) en circulation. Toujours sur mon insistance en vue de mettre à contribution la Police en charge de l’enquête pour de ce dossier, une réunion a néanmoins été convoquée par les deux émissaires au cours de laquelle  j’ai fait part de la circulation en quantité importante des fausses LVO et les preuves y relatives étaient en possession de Monsieur AHAMAT MAHAMAT SORGOUNO et son adjoint Monsieur ABDELHACK SAKINE. C’est à cet instant que les deux envoyés de la Direction de BNF ont demandé à voir ces pièces à conviction dont leur étude a fait  apparaître  une différence notoire avec les vraies LVO. S’étant rendu compte de la gravité de cette situation, le Dr ISSA a amené toutes ces pièces au Tchad tandis qu’il laissait BRAHIM DJIBRINE au Cameroun a fin de gérer la représentation pour un mois. Malgré le fait que le Dr ISSA ait commis un rapport à la Direction Générale du BNF, cette affaire  a tout simplement été étouffée par DG ABAKAR MOUSSA HAROUN TIRGO.

      

Depuis lors  Monsieur BRAHIM DJIBRINE représentant à la Direction Générale a instauré une mauvaise gestion et un système de détournement  des fortes sommes d’argent avec la connivence  de DJIDDI HAGATA, AHMAT MAHAMAT SORGOUNO, ABDALHACK SAKINE et IBRAHIM DJIBRINE.

      

Il faut noter que sous le règne de l’ancien Directeur Général, les cinq responsables de la représentation de Douala avaient chacun une copie de dotation des carnets des valeurs et tous avaient meilleure lisibilité des recettes enregistrées au cours d’une période donnée.

 

Mais avec l’arrivée du nouveau Directeur du BNF, cette gestion est devenue opaque. Ainsi, Monsieur BRAHIM DJIBRINE expédie les carnets de valeur au nom de  Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGONO (chef d’agence) qui  chargé à son tour en secret un agent de Bureau de Gestion des Frets Terrestre(BGFT), à savoir a AMADOU, Chef d’exploitation BGFT du Cameroun de les récupérer à l’aéroport. Ils sont alors remis au représentant Monsieur DJIDDI HANGATA qui les dispache à sa manière, en écartant Monsieur ABDOURAMAN CHAO représentant adjoint  et le Chef d’agence  2e adjoint  Monsieur ZAKARIA ABAKAR TERIO et tous les autres agents contrôleurs du BNF. En revanche Monsieur AHMAT ABAKOURA qui établit les lettres des voitures obligatoire (LVO) rend compte secrètement à Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGONO. Les recettes sont de ce fait ignorées des contrôleurs ainsi que la dotation des carnets de valeurs et du bordereau de versement à la banque.

      

D’après mes propres investigations, à la sortie de YASSA et au port autonome de Douala, j’ai eu  à recenser tous les camions dont les BL (Bon de Livraison) de tous les camions à destination du Tchad et les camions qui bénéficient de sauf-conduit au check point BNF à la sortie ainsi que les nombres de lettres des voitures obligatoire (LVO) payés par camion Tchadien (225000F CFA) et le quota 2000f CFA pour les camions Camerounais.

 

Le 225000F  c’est la redevance  applicable sur le  prix du transport  de 3 000 000F, le taux est de  7,5 % uniquement pour le quota Tchadien, c’est-à-dire qu’uniquement payer.

 

Toutes les recettes sont reparties comme suit :

Chaque carnet comporte  25 volet de lettres des voutures obligatoire (LVO) et la valeur d’un carnet est de : 5 625 000f par carnet.

                

Janvier 2014

 

      1.199 camions sortis.

      209 camions quota de 2.000F soit  418 000F.

      990 camions LVO payés de 225.000F chacun soit 222 750 000F.

Recette totale : 223.168.000F CFA

 

                         Février 2014

      1.108 camions sortis.

      193 camions quota  de 2000F soit 386 000f.

      915 camions LVO payés de 225OOOF soit 205 875 000F.

Recette  totale: 206.261.OOOF

 

                Mars 2014

      1.618 camions sortis.

      402 camions quota de 2000F soit 804 OOOF.

      1.216 camions LVO payés de 225000F soit 275 600 000F.

Recette totale : 276.404.000f

 

                  Avril 2014

      1.558 camions sortis.

      474 camions quota de 2000F soit 948 000F.

      1.084 camions LVO payés de 225 000F soit 243 900 000F.

Recette totale : 244.848.000F

 

                   Mai 2014

      1.365 camions sortis.

      217 camions quota de 2000F soit 434 000F.

      1.148 camions LVO  payés de 225 000F.

Recette totale : 258.734.000F

 

               Juin 2014

Du 1er au 23 juin 2014.

      976 camions sortis

      185 camions quota de 2000F soit 370 000F

      791 camions LVO payés de 225000F soit  177 975 OOOF.

Recette totale : 178.345.OOOF

RECETTE TOTALE En six (6) MOIS EST DE : 1.387.360.000F

       Cette somme a été gérée entre 05 personnes.

1-  Monsieur DJIDDI HANGATA (représentant)

2-  Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGONO (chef d’agence)

3-  Monsieur ABDELHACK SAKINE (chef d’agence 1er adjoint)

4-  Monsieur BRAHIM DJIBRINE (gérant des carnets de valeurs à la direction générale de BNF à Ndjamena)

5-  Monsieur ABAKAR MOUSSA HAROUN (Directeur General)

Aucune autre personne n’a vu ni les dotations des carnets de valeurs, ni le journal de trésorerie et ni les bordereaux de versement à la banque depuis que ce nouveau système à été mis en place par le nouveau DG.

 

·    le 20/06/2014 les 04 LVO saisis à la sortie par l’agent bénévole Monsieur MALOUT ISSA FADOUL et la police sont numérotées des fausses  LVO N° 0380612, 0380604, 0380614, 080613 (pièce jointes).

Seul l’agent bénévole MALOUT ISSA FADOUL interpelle ces fausses LVO depuis que ce phénomène a commencé, alors que d’autres agents bénévoles affectés à ce service.

 

 

 

Selon le représentant, le chef d’agence et le chef d’agence 1er adjoint, depuis la rupture de carnets de valeurs, plus de 80O camions sont partis en direction du Tchad sans LVO mais avec une LVO provisoire créée et établie par le chef d’agence Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGOUNO et le chef d’agence 1er adjoint Monsieur ABDALHACK SAKINE (Pièces jointes)

 

Ce système existait depuis le 03/04/2014 et chaque mois des centaines des camions se déplacent avec des LVO provisoires, en l’absence de versements, ce qui est contraire à la convention entre la République du Tchad et celle du Cameroun.

          

En effet, le Bureau National des Frets (BNF) représentation de Douala est composé de 14 membres dont 05 chefs et 09 agents contrôleurs mais certains d’entre eux qui ont déjà mis plusieurs années dans ce service et ce sont ceux là qui sont à l’origine de tous ces réseaux.

 

 Il s’agit notamment de :

 

1-           Monsieur DJIDDI HANGATA (représentant) qui est à 11 ans de service au BNF entre N’Gaoundéré et Douala(Cameroun).

2-           Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGONO (chef d’agence)  qui est à 11 ans de service au BNF Douala.

3-           Monsieur ABDALHACK SAKINE (chef d’agence adjoint) qui a 22 ans de service au BNF dont 05 ans de service au BNF Douala.

4-           Monsieur HISSEIN BRAHIM ORDJO (agent contrôleur) qui est à 11 ans de service au BNF Douala.

5-           Monsieur AHMAT ABAKOURA (agent contrôleur) qui est à 11 ans de service au BNF Douala.

6-           Monsieur ADAM SALEH (agent contrôleur) qui est à 09 de service au BNF Douala.

7-           Monsieur ATEIB MAHAMAT NOUR (agent contrôleur)  qui a 06 ans de service au BNF Douala.

 

       

La discrimination des agents contrôleurs de la représentation de Douala existait depuis l’arrivé du niveau DG (ABAKAR MOUSSA HAROUN TIRGO). Les 05 agents contrôleurs et proches de DJIDDI HANGATA ont secrètement bénéficie de la prise en  charge du BNF (logement, santé et autres).Il s’agit d’un  nouveau  système qui n’existait pas auparavant.

 

Tous ces faits sont vérifiables. C’est pourquoi, je vous prie très respectueusement de bien vouloir prendre toutes les mesures salvatrices afin que cette situation désastreuse soit définitivement éradiquée par une bonne marche de la représentation du Cameroun et la préservation de l’image de marque de notre pays.

un exemplaire comme celui-ci la rédaction a réçu 30 unités







MOIS DE JANVIER  2014


DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS EN PAYES ET EN QUOTA

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QUOTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QUOTA

 

PAYES

QUOTA

 

01-01-2014

07

990

209

1199

2227500000F

418000F

 

02-01-2014

24

 

 

 

 

 

 

03-01-2014

35

 

 

 

 

 

 

04-01-2014

72

 

 

 

 

 

 

05-01-2014

12

 

 

 

 

 

 

06-01-2014

17

 

 

 

 

 

 

07-01-2014

38

 

 

 

 

 

 

08-01-2014

47

 

 

 

 

 

 

09-01-2014

32

 

 

 

 

 

 

10-01-2014

40

 

 

 

 

 

 

11-01-2014

08

 

 

 

 

 

 

12-01-2014

15

 

 

 

 

 

 

13-01-2014

25

 

 

 

 

 

 

14-01-2014

35

 

 

 

 

 

 

15-01-2014

59

 

 

 

 

 

 

16-01-2014

28

 

 

 

 

 

 

17-01-2014

110

 

 

 

 

 

 

18-01-2014

71

 

 

 

 

 

 

19-01-2014

14

 

 

 

 

 

 

20-01-2014

22

 

 

 

 

 

 

21-01-2014

37

 

 

 

 

 

 

22-01-2014

37

 

 

 

 

 

 

23-01-2014

43

 

 

 

 

 

 

24-01-2014

55

 

 

 

 

 

 

25-01-2014

63

 

 

 

 

 

 

26-01-2014

09

 

 

 

 

 

 

27-01-2014

25

 

 

 

 

 

 

28-01-2014

49

 

 

 

 

 

 

29-01-2014

48

 

 

 

 

 

 

30-01-2014

60

 

 

 

 

 

 

31-01-2014

61

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1199

990

209

1199

222750000F

418000F

 

RECETTE TOTAL

223.168.000F CFA

 

                    

 

 

 

 

MOIS DE FEVRIER 2014

DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS EN PAYES ET EN QUOTA

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QUOTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QUOTA

 

PAYES

QUOTA

 

01-02-2014

78

915

193

1108

205875000F

386000F

 

02-02-2014

08

 

 

 

 

 

 

03-02-2014

12

 

 

 

 

 

 

04-02-2014

14

 

 

 

 

 

 

05-02-2014

46

 

 

 

 

 

 

06-02-2014

77

 

 

 

 

 

 

07-02-2014

86

 

 

 

 

 

 

08-02-2014

63

 

 

 

 

 

 

09-02-2014

11

 

 

 

 

 

 

10-02-2014

02

 

 

 

 

 

 

11-02-2014

0

 

 

 

 

 

 

12-02-2014

09

 

 

 

 

 

 

13-02-2014

38

 

 

 

 

 

 

14-02-2014

31

 

 

 

 

 

 

15-02-2014

82

 

 

 

 

 

 

16-02-2014

04

 

 

 

 

 

 

17-02-2014

31

 

 

 

 

 

 

18-02-2014

31

 

 

 

 

 

 

19-02-2014

68

 

 

 

 

 

 

20-02-2014

05

 

 

 

 

 

 

21-02-2014

46

 

 

 

 

 

 

22-02-2014

71

 

 

 

 

 

 

23-02-2014

10

 

 

 

 

 

 

24-02-2014

40

 

 

 

 

 

 

25-02-2014

51

 

 

 

 

 

 

26-02-2014

62

 

 

 

 

 

 

27-02-2014

77

 

 

 

 

 

 

28-02-2014

55

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1108

915

193

1108

205875000F

386000F               

 

RECETTE TOTAL

206.261.000F CFA

 
               

 

 

 

                                                                MOIS DE MARS 2014

DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QUOTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QUOTA

 

PAYES

QUOTA

 

01-03-2014

52

1216

402

1618

275600000F

804000F

 

02-03-2014

23

 

 

 

 

 

 

03-03-2014

51

 

 

 

 

 

 

04-03-2014

24

 

 

 

 

 

 

05-03-2014

87

 

 

 

 

 

 

06-03-2014

21

 

 

 

 

 

 

07-03-2014

62

 

 

 

 

 

 

08-03-2014

43

 

 

 

 

 

 

09-03-2014

12

 

 

 

 

 

 

10-03-2014

28

 

 

 

 

 

 

11-03-2014

62

 

 

 

 

 

 

12-03-2014

57

 

 

 

 

 

 

13-03-2014

77

 

 

 

 

 

 

14-03-2014

109

 

 

 

 

 

 

15-03-2014

70

 

 

 

 

 

 

16-03-2014

03

 

 

 

 

 

 

17-03-2014

43

 

 

 

 

 

 

18-03-2014

76

 

 

 

 

 

 

19-03-2014

64

 

 

 

 

 

 

20-03-2014

86

 

 

 

 

 

 

21-03-2014

89

 

 

 

 

 

 

22-03-2014

70

 

 

 

 

 

 

23-03-2014

05

 

 

 

 

 

 

24-03-2014

06

 

 

 

 

 

 

25-03-2014

55

 

 

 

 

 

 

26-03-2014

50

 

 

 

 

 

 

27-03-2014

86

 

 

 

 

 

 

28-03-2014

56

 

 

 

 

 

 

29-03-2014

86

 

 

 

 

 

 

30-03-2014

04

 

 

 

 

 

 

31-03-2014

41

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1618

1216

402

1618

2756OOOOOF

804000F

 

RECETTE TOTAL

276.404.000F CFA

 

DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QTA

 

PAYES

QTA

 

01-04-2014

47

1084

474

1558

243 900 000F

948 000F

 

02-04-2014

89

 

 

 

 

 

 

03-01-2014

61

 

 

 

 

 

 

04-04-2014

69

 

 

 

 

 

 

05-04-2014

99

 

 

 

 

 

 

06-04-2014

05

 

 

 

 

 

 

07-04-2014

22

 

 

 

 

 

 

08-04-2014

40

 

 

 

 

 

 

09-04-2014

101

 

 

 

 

 

 

10-04-2014

60

 

 

 

 

 

 

11-04-2014

74

 

 

 

 

 

 

12-04-2014

27

 

 

 

 

 

 

13-04-2014

01

 

 

 

 

 

 

14-04-2014

76

 

 

 

 

 

 

15-04-2014

51

 

 

 

 

 

 

16-04-2014

60

 

 

 

 

 

 

17-04-2014

100

 

 

 

 

 

 

18-04-2014

14

 

 

 

 

 

 

19-04-2014

34

 

 

 

 

 

 

20-04-2014

02

 

 

 

 

 

 

21-04-2014

5

 

 

 

 

 

 

22-04-2014

65

 

 

 

 

 

 

23-04-2014

88

 

 

 

 

 

 

24-04-2014

50

 

 

 

 

 

 

25-04-2014

52

 

 

 

 

 

 

26-04-2014

44

 

 

 

 

 

 

27-04-2014

12

 

 

 

 

 

 

28-04-2014

17

 

 

 

 

 

 

29-04-2014

61

 

 

 

 

 

 

30-04-2014

121

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1585

1084

474

1558

243 900 000F

948 000F

 

RECETTE TOTAL

244.848.000F CFA

 

MOIS DE AVRIL 2014

 

 

 

                                         

 MOIS DE MAI 2014

DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QUOTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QUOTA

 

PAYES

QUOTA

 

01-05-2014

13

1148

217

1365

25830000F

434 000F

 

02-05-2014

87

 

 

 

 

 

 

03-05-2014

63

 

 

 

 

 

 

04-05-2014

04

 

 

 

 

 

 

05-05-2014

38

 

 

 

 

 

 

06-05-2014

42

 

 

 

 

 

 

07-05-2014

61

 

 

 

 

 

 

08-05-2014

41

 

 

 

 

 

 

09-05-2014

52

 

 

 

 

 

 

10-05-2014

51

 

 

 

 

 

 

11-05-2014

01

 

 

 

 

 

 

12-05-2014

86

 

 

 

 

 

 

13-05-2014

69

 

 

 

 

 

 

14-05-2014

54

 

 

 

 

 

 

15-05-2014

86

 

 

 

 

 

 

16-05-2014

46

 

 

 

 

 

 

17-05-2014

68

 

 

 

 

 

 

18-05-2014

14

 

 

 

 

 

 

19-05-2014

01

 

 

 

 

 

 

20-05-2014

00

 

 

 

 

 

 

21-05-2014

18

 

 

 

 

 

 

22-05-2014

51

 

 

 

 

 

 

23-05-2014

64

 

 

 

 

 

 

24-05-2014

61

 

 

 

 

 

 

25-05-2014

02

 

 

 

 

 

 

26-05-2014

19

 

 

 

 

 

 

27-05-2014

86

 

 

 

 

 

 

28-05-2014

59

 

 

 

 

 

 

29-05-2014

05

 

 

 

 

 

 

30-05-2014

40

 

 

 

 

 

 

31-05-2014

83

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1365

1148

217

1365

25830000F

434000F

 

RECETTE TOTAL

258.734.000F CFA

 
               

 

 

 

 

 

 

                                                                Du 1er au 23 juin 2014

DATE

NOMBRES  DE CAMIONS

SORTIS  PAR JOUR

NOMBRES  DE CAMIONS  SORTIS                PAR MOIS

 

NOMBRES TOTAUX DE CAMIONS  SORTIS  PAR MOIS

MONTANT TOTAL DE PAYES ET DE  QTA

 

NOMBRES  DE PAYES

NOMBRES  DE QTA

 

PAYES

QTA

 

01-06-2014

12

791

185

976

177975000F

370000F

 

02-06-2014

49

 

 

 

 

 

 

03-06-2014

51

 

 

 

 

 

 

04-06-2014

59

 

 

 

 

 

 

05-06-2014

46

 

 

 

 

 

 

06-06-2014

19

 

 

 

 

 

 

07-06-2014

87

 

 

 

 

 

 

08-06-2014

06

 

 

 

 

 

 

09-06-2014

23

 

 

 

 

 

 

10-06-2014

51

 

 

 

 

 

 

11-06-2014

42

 

 

 

 

 

 

12-06-2014

25

 

 

 

 

 

 

13-06-2014

40

 

 

 

 

 

 

14-06-2014

50

 

 

 

 

 

 

15-06-2014

18

 

 

 

 

 

 

16-06-2014

53

 

 

 

 

 

 

17-06-2014

37

 

 

 

 

 

 

18-06-2014

42

 

 

 

 

 

 

19-06-2014

66

 

 

 

 

 

 

20-06-2014

41

 

 

 

 

 

 

21-06-2014

51

 

 

 

 

 

 

22-06-2014

30

 

 

 

 

 

 

23-06-2014

25

 

 

 

 

 

 

TOTAL

976

791

185

976

17797500F

370000F

 

RECETTE TOTAL

178.345.000F CFA

 

 

RECETTE TOTALE En six (6) MOIS EST DE : 1.387.360.000F

           

Cette somme a été gérée entre 05 personnes.

1-    Monsieur DJIDDI HANGATA (représentant)

2-    Monsieur AHMAT MAHAMAT SORGONO (chef d’agence)

3-    Monsieur ABDELHACK SAKINE (chef d’agence 1er adjoint)

4-    Monsieur BRAHIM DJIBRINE (gérant des carnets de valeurs à la direction générale de BNF à Ndjamena)

5-    Monsieur ABAKAR MOUSSA HAROUN (Directeur General)

Aucune autre personne n’a vu ni les dotations des carnets de valeurs, ni le journal de trésorerie et ni les bordereaux de versement à la banque depuis que ce nouveau système à été mis en place par le nouveau DG.

Depuis presque trois mois qu’on a jamais vu même les souches des carnets de valeur car elles étaient cachées dans le bureau de représentant Monsieur DJIDDI  HANGATA.

 

 

 

542 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article