En tant qu’être humain et Tchadien, et pour faire suite aux déclarations de mon compatriote du site Tchadanthropus, je tenais également à vous part de mon indignation face au massacre que subissent actuellement nos frères et soeurs Tchadiens en RCA.


En effet, chaque jour des Tchadiens se font mutiler ou exterminer sans que cela n’atteigne l’opinion publique !


Je m’insurge que de telles actions ne soient pas divulguées dans les médias internationaux et restent impunies. Certains sites d’information osent même rendre les Tchadiens responsables de ce massacre. N’est ce pas là de la haute trahison ?


Face à une telle injustice, je ne peux qu’exprimer ma révolte et ma colère, en espérant que celles ci soient entendues pas les hauts responsables Centrafricains et les ONG (Human Right), afin que ceux ci réagissent.


Comment un tel crime contre l’humanité peut passer inaperçu aux yeux de tous et être accepté.


Heureusement que les masques commencent à tomber grâce au général Francisco Soriano, chef de la force française Sangaris,  que je remercie tout particulièrement pour avoir mis en cause clairement les milices anti Balaka "ceux qui se disent anti Balaka sont devenus les principaux ennemis de  la paix en Centrafrique, ce sont eux qui stigmatisent les communautés, ce sont eux qui agressent la force Sangaris "


Je m’adresse tout particulièrement à Human Right pour leur demander d’apporter les preuves de ce qu’ils avancent contre l’armée Tchadienne, alors que les dires du général Soriano vont à l’encontre de leurs médisances !

ADOUAT Maouloud

 

236 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article