04/11/2016: TCHAD/Contrôle des véhicules: De sources bien informées, la mise en exécution des décisions sur le contrôle des véhicules a commencé depuis 48 heures. Au lieu de s’adresser à qui de droit, les services appropriés mettent la pression sur la population en cette période de crise. Pour être juste, il faut donner l’exemple en procédant au contrôle des véhicules du parc présidentiel, des proches du pouvoir aux vitres fumées jamais contrôlées, jamais dédouanées, ou faites à minima, ensuite s’évertuer à mettre la pression sur la population. Les observateurs les plus avisés le savent, que l’état a besoin de gonfler ses recettes, mais il procède mal, de manière déséquilibrée, et en faisant payer à la population les erreurs et la corruption de ses agents. Décidément le gouvernement Payimi à travers son ministre des finances multiplie les plans anti populaires, oubliant que ce peuple aussi docile qu’il est devenu, risque de surprendre… À suivre.  

 

255 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article