06/01/2017: TCHAD/Conversation téléphonique: Quand le 1er ministre Pahimi Padacké Albert se défoule sur les travailleurs au téléphone. Pahimi Padacké alias Caméléon, encore lui. Cet homme oubli qu’il a été pendant longtemps dans l’opposition militante. Du haut de son strapontin, il toise les revendications légitimes des travailleurs tchadiens.

 

Synopsis : Le 1er ministre lâche en ces termes “ Les absences des grévistes devraient être déduites des salaires des fonctionnaires. Nous n’allons pas payer les 2 mois tant qu’on ne justifie pas ça avec les travailleurs. Nous avons 2 mois litigieux, il faut me faire la situation. Je sais que c’est la crise, quel que soit ce que dit la loi je m’en fous. La loi, c’est le juge qui gère ça ce n’est pas mon travail… Les travailleurs n’ont qu’à déposer plainte contre le gouvernement y a pas de problème “.

 

Voilà comment au Tchad, un 1er ministre voue complètement de l’irrespect à ses compatriotes dans la détresse. Ailleurs, les responsables de l’état cherchent à rassurer, expliquer, dialoguer et assumer. Il n’y a qu’au Tchad actuel, avec le régime tchadien où le tchadien citoyen est un esclave sur lequel il faut taper matin, midi et soir… La roue tourne, messieurs… Nous reviendrons.

 

154 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article