(C.T.D.D.H – BUREAUX EXECUTIL DU COLLECTIF SES ELEVES DES ECOLES PROFESSIONNELLES DE SANTE). 

Le Bureau Exécutif du Collectif des Elèves des Ecoles Professionnelles de Santé Publique et la C.T.D.D.H dénoncent le non-respect des textes fondamentaux de l’ENASS par le Ministère de la Santé Publique en imposant par un communiqué N°380/PR/PM du 22 Aout 2016 fixant une date pour la tenue d’un EXAMEN UNIQUE DE CERTIFICATION DES DIPLOMES avec les écoles privée des agents de santé, alors qu’une requête   demandant le sursis à Exécution de ce communiqué était pendant à la Chambre Administrative de la Cour Suprême.

 

Les élèves de l’ENASS qui cherchaient à sortir du Lycée Féminin Bilingue lieu du concours, s’étaient vu refoulés à l’intérieur par la police qui cherchait à les faire concourir par la force les obligeant à passer les épreuves dudit concours  du 06 au 07 Septembre 2016 date arbitrairement fixée par le Ministère de la santé  en ignorant LE CONTENTIEUX PENDANT A LA COUR SUPREME.

 

Fidèles à leur mode opératoire habituel, les policiers s’étaient livrés à des brutalités injustifiées sur les élèves de l’Enass qui n’avaient pas voulu cautionner l’amalgame instauré par le Ministère de la santé Publique.

 

 Il convient de rappeler que ces écoles sont sous la tutelle du Ministère de la Santé Publique ; à cet égard, nous élèves de l’ENASS et la C.T.D.D.H tenons pour responsable les autorités du Ministère de la Santé Publique qui n’ont apparemment aucun soucis pour l’instauration de la qualité dans un domine aussi délicat que la santé publique ; en agissant ainsi, ce Ministère passe outre les effets du sursis à exécution de la Cour Suprême  et met allégrement en valeur les Ecoles Privées qui n’ont notoirement  aucun niveau réel. 

  

Fait à N’Djamena, le 07 Septembre 2016

Pour le Bureau Exécutif,                    

Le Porte-parole Adjoint  

 

Le Secrétaire Général de la CTDDH                                  ENASS

MAHAMAT NOUR IBEDOU                                           DJERANEENOCK                                   

 

CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS  C.T.D.D.H

BP : 5839 Ndjamena E mail : ctddh_organisation@yahoo.fr Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 

Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

 

323 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article