La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains (C.T.D.D.H) est profondément scandalisée par les agissements arbitraires inhumains et dégradants du Gouverneur de la région de SILA Monsieur Moussa Haroun TIRGO. En effet, ce gouverneur s’arroge le droit d’emprisonner de façon arbitraire et pendant plus de 10 jours, les chefs de villages suivants :

 

–          Faki   Hissein  Ibrahim Tom      Chef de village Kalma  II

–          Oumar  ISHAKH  Ibrahim             Chef de village Kalma  I

–          Mustapha Mahamat Oumar       Représentant du Chef de canton

 

Ces notables étaient venus porter les doléances des ressortissants du canton au Gouverneur suite à la division de leur canton FONGORO dans la sous-préfecture de TISSI.

 

La C.T.D.D.H rappelle au gouverneur que les arrestations arbitraires sont proscrites et qu’un administrateur se doit de respecter les droits fondamentaux des citoyens ; c’est ainsi qu’elle exige la libération immédiate de ces notables :

 

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits Humains met en garde le Gouverneur de la Région de SILA contre ses actes barbares qui ne doivent plus avoir leur place au Tchad ; elle estime par ailleurs que ces traitements inqualifiables peuvent donner droits à ces citoyens d’intenter des actions judiciaires contre lui.


CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DÉFENSE DES DROITS HUMAINS

(C.T.D.D.H) B.P : 5839 N’Djamena   Email : ctddh.organisation@yahoo. fr tel : 92 10 69 83

 

Fait à N’Djamena le 15 juillet 2015

Le Secrétaire général

Mahamat Nour Ahamat IBEDOU

 

 

 

 

 

 

344 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article