CONVENTION TCHADIENNE POUR LA DEFENSE DES DROITS HUMAINS
C.T.D.D.H
BP : 5839 Ndjamena E mail : ctddh_organisation@yahoo.fr
Tel : +235 66267981 ; +235 92106983 Siege National : Avenue Oumar Bongo face à la Station- Service NIMRO

COMMUNIQUE DE PRESSE N°41/2015


La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H ) informe l’opinion  nationale et internationale que  le Directeur de publication du Journal HAUT PARLEUR   Mr Mbayrabé OUAYE est  arrêté et détenu  sans convocation depuis ce matin 12 /06/2015 à 09 heures dans les locaux de la Police judiciaire ;  suite à une plainte de Salaye DEBY , la police l’a inculpé pour diffamation ; en fait, l’hebdomadaire « LE HAUT  PARLEUR  » n’avait fait que dénoncer le comportement cavalier du petit frère du Chef de l’Etat Directeur Général des Douanes Depuis  quelques années et qui traite les douaniers  et les autres tchadiens comme des serviteurs.

 

La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme rappelle au public Tchadien que Mr Salaye  usant de sont statut de petit frère du Président  pille les recettes douanières  qui sont devenues une caisse noir à travers un compte ouvert par la famille à la  CBT depuis 2010.

 

La C.T.D.D.H rappelle également que Mr Salaye Deby se comporte comme un monarque absolu  à la Direction Générale de la Douane dont il en a fait sa propriété privée et n’hésite pas à  battre, ligoter et emprisonner lui-même certains  agents  et fonctionnaires des douanes.

 

Les Tchadiens n’ont pas oublié l’imposition d’une caution arbitraire et illégale par Salaye aux transitaires qui ont engagé une action en annulation de cette caution injustifiée. Salaye Deby ,défiant ouvertement les autorités judiciaires  a refusé de façon flagrante de répondre à la convocation du juge.

 

 La Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme  (C.T.D.D.H) estime une fois de plus que cette arrestation arbitraire, barbare et ignoble vise ni plus ni moins qu’à museler  la presse indépendante ; musèlement  planifié depuis longtemps par le Régime dans sa dérive autoritaire.

 

La C.T.D.D.H exige la libération immédiate de ce Directeur de Publication   qui n’a fait que son métier en dénonçant l’une des multiples exactions de Salaye Deby dont les dérives sont connues de tous les tchadiens.

 

Fait à Ndjamena le 12 /06/2015
Le Secrétaire Général
 
 

Mahamat Nour A. IBEDOU 

249 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article