13/10/2016: TCHAD/Directions des douanes/Édition spéciale: (Voir documents scannés). Comme nous vous l’avions indiqué dans notre précédente parution, nous vous publions en documents scannés, les preuves de détournements qui impliquent Djamal Dirmi et son équipe. De l’argent qui devrait servir à payer le salaire des fonctionnaires d’après la source qui a câblé la rédaction. À la lecture de ce document, la rédaction constate les faits suivants. Mr Djamal Dirmi écrit au directeur général de ESSO pour lui demander de payer les intérêts de retard et lui indique un numéro de compte de la douane qui serait à la SGT alors qu’il est connu de tous les Tchadiens que la douane à un compte ouvert a la CBT. Le compte de la CBT transfert en fin de journée toutes les sommes déposées sur ce compte sur le compte du trésor à la BEAC. ESSO ordonne donc à sa banque la CBT de payer sur le compte ouvert par Djamal Dirmi à la SGT la somme de 478535349 FCFA le 21 juillet 2016. Ce montant a été positionné le 25 juillet 2016 sur le compte de Mr Djamal Dirmi. Esso avise la direction générale des douanes du virement de ce montant sur son compte. Un autre virement d’un montant de 382371631 FCFA a été effectué le 4 aout 2016, soit au total la rondelette somme de 860906980 FCFA. Sur ce compte, seuls Mr Djamal et son SAF Brahim Mahamat Mahadi alias Sardou sont signataires. Sur le tableau de retrait établi par la mission de contrôle, on constate qu’en une journée le 25 juillet 2016 Mrs Djamal Dirmi et Sardou ont eu à effectuer des retraits de 100 millions 3 fois. Deux jours  après, le 27 juillet 2016, un autre retrait de 100 millions de FCFA a été effectué. Le 29 juillet 2016, deux retraits ont été effectués le premier d’un montant de 58 millions 535000 FCFA, le second d’un montant de 20 millions. Le 12 aout 2016, deux retraits de 150 millions chacun ont été effectués. Le 15 aout 2016, un dernier retrait de 82 millions a été effectué soit au total 860535000 FCFA. À la lecture du document de la mission du contrôle 478535349 FCFA ont été dilapidés. Le solde reliquataire de 382 millions a été retrouvé dans le coffre fort. La mission a exigé et obtenu que le DG des douanes et ses comparses complètes le dit montant pour atteindre 409453490 FCFA pour être saufs. Après transcription et lecture des documents et le procès-verbal, la rédaction laisse le choix à ses lecteurs de faire leur avis. Notre pays ne mérite pas cela, car chaque dilapidation de ses biens a un impact certain sur la vie des citoyens tchadiens. 

156 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article